2018 : quelles aides à l’autoconsommation photovoltaïque sont disponibles ?

Une installation photovoltaïque vous permet de bénéficier d'aides et en prime vous pouvez revendre votre surplus d'électricité à EDF. Précisions sur les aides disponibles en 2018 dans cet article.Depuis sa mise en place, la règlementation relative à l’autoconsommation photovoltaïque n’a pas cessé d’évoluer. L’État prévoit pour 2018 des aides intéressantes afin d’encourager les petites installations. Depuis le 1er octobre 2017, il est nécessaire de présenter le justificatif remis par l’installateur de panneaux solaire pour bénéficier des aides publiques pour les installations photovoltaïques de puissance inférieure à 9 kWc.

Il est donc obligatoire d’avoir recours à un professionnel certifié pour obtenir des aides. Le point sur les aides à l’autoconsommation photovoltaïque !

Le fonctionnement du solaire photovoltaïque

Avant tout, voyons ensemble le fonctionnement du solaire photovoltaïque. Le principe du panneau solaire photovoltaïque est relativement simple. L’électricité est produite à partir de l’énergie de la lumière via des matériaux semi-conducteurs comme le silicium ou recouverts d’une mince couche métallique. Pour le moment, c’est la seule alternative existante de production d’électricité à partir de la force mécanique.

L’avantage des panneaux solaires photovoltaïques est qu’ils n’occasionnent aucune nuisance, c’est-à-dire aucun mouvement, aucun bruit et aucune odeur. Autres atouts du photovoltaïque : les risques de pannes ou d’accident sont quasi nuls. On parle d’un système fiable et durable en toutes circonstances. Enfin, rappelons que l’énergie du soleil est gratuite et libre et qu’elle est capable de répondre à de nombreux besoins.

Les conditions pour obtenir les aides à l’autoconsommation

D’après le nouveau texte de loi du 9 mai 2017, les conditions pour obtenir les aides à l’autoconsommation dépendent de la date à laquelle les installations sont faites et de la puissance du panneau solaire photovoltaïque. Si la demande pour une installation d’une puissance inférieure à 9kWc a été faite après le 1er octobre 2017, il faudra nécessairement prouver le justificatif de l’installateur.

Par justificatif de l’installateur, on veut dire le certificat attestant de la qualification ou de la certification professionnelle de l’installateur. Si la demande pour une installation d’une puissance supérieure à 9kWc a été faite après le 31 décembre 2017, dans ce cas, il faudra respecter les conditions d’éco-conditionnalité.

L’éco-conditionnalité est l’appellation QualiPV des entreprises. Les particuliers qui souhaitent faire installer un système photovoltaïque chez eux devront obligatoirement recouvrir à une entreprise qualifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) dans le domaine photovoltaïque pour bénéficier des tarifs d’achat et de la prime à l’investissement pour l’autoconsommation avec vente du surplus.

En somme, ce sont les entreprises titulaires de la qualification QualiPV module Électricité (Qualit’PV Elec) qui pourront vous faire bénéficier des avantages financiers mis en place par l’État. Un dispositif qui permet d’accompagner le développement du photovoltaïque dans un climat de confiance et de sérénité. Dans cette même optique, les particuliers pourront bénéficier d’offres de professionnels compétents et de proximité.

Si l’État a mis la qualification Quali’PV en place, c’est surtout pour mettre un terme a l’éco-délinquance. En France, de nombreuses entreprises sont pointées du doigt pour opérer sur le secteur du photovoltaïque de manière frauduleuse. Les installations faites par ces entreprises sont de mauvaise qualité et sont facturées à des prix très bas.

Pour les particuliers qui optent pour ces installations, il n’y a aucune garantie. Ils ne bénéficient d’aucun contrat d’assurance et d’aucun audit des chantiers. Les installations ne se font pas selon les normes et sans accompagnement.

En passant par notre annuaire de professionnels, vous pourrez trouver des installateurs photovoltaïques de votre région et également consulter leur certificat. Vous aurez ainsi la certitude de faire appel à un professionnel qualifié.

Les tarifs d’achat préférentiels pour l’électricité photovoltaïque

Il existe désormais des tarifs préférentiels pour l’électricité photovoltaïque en revente totale et produite par des installations de puissance inférieure à 100 kWx. En effet, les pouvoirs publics ont fixé des tarifs sur 20 ans et l’EDF OA est dans l’obligation de racheter à ces tarifs.

Par rapport aux tarifs réservés à la revente de surplus, les tarifs au kWh sont doublés. Quant aux petites installations en autoconsommation avec revente de surplus, elles ont la possibilité de bénéficier d’une prime à l’investissement pour les générateurs photovoltaïques en autoconsommation.

La prime dépend de la puissance installée et varie entre 100 euros/kWc et 400 euros kWc. Aussi, il est bon à savoir que les petites installations inférieures à 3 kWc peuvent céder leur surplus de production à titre gratuit au gestionnaire de réseau.

Enfin, soulignons que les coûts de raccordement pour les installations de petite taille ont été réduits et que les démarches pour entrer dans le marché de l’autoconsommation ont été simplifiées.

Les autres actualités des panneaux solaires :
Invisible solar, des tuiles solaires à la place des panneaux photovoltaïques
Tesla et SolarCity présentent leurs tuiles solaires