Tarif de pose d'un plafond suspendu

Vous cherchez un professionnel pour réaliser la pose d'un plafond suspendu ?
Comparez les tarifs des entrepreneurs, recevez gratuitement entre 3 et 5 devis d''artisans près de chez vous.

Devis Faux plafond


Enregistrement en cours

UNE ERREUR S'EST PRODUITE VEUILLEZ RÉESSAYER SVP
Pour corriger une hauteur excessive sous le plafond, rien de tel que le plafond suspendu. En France, c’est le type de plafond le plus utilisé actuellement. Il est pratique et facile à installer. Qui plus est, il présente une technologie intéressante, alliant le confort au design.

Le plafond suspendu peut être utilisé à divers buts : pour libérer un espace, pour camoufler un sous-plancher, pour mettre en place une isolation ou pour installer un éclairage intégré. Avant de confier la pose d’un faux plafond à un professionnel, faisons le point sur les avantages du plafond suspendu. Pourquoi opter pour ce faux plafond ?

Les caractéristiques du plafond suspendu

La fonction première du plafond suspendu est de libérer un espace, appelé le plénum. Cet espace permet de dissimuler les câbles électriques. Il permet également de camoufler l’isolation. La plupart du temps, le plafond suspendu est installé pour cacher les imperfections du plafond traditionnel. Il permet aussi de mettre en place une isolation thermique des planchers et  un véritable confort acoustique.

C’est la solution idéale pour réduire la hauteur de la cuisine, de la salle de bain et des sanitaires. Grâce à sa structure désolidarisée du plancher, il est capable d’atténuer les bruits et les chocs.

Les avantages du plafond suspendu

Le plafond suspendu répond parfaitement aux besoins de rénovations. Il est facile à installer et offre de très bonnes performances isolantes. Fait à base de plaques de plâtres, le plafond suspendu est très résistant aux flammes et à l’humidité. Mieux encore, c’est un faux plafond très résistant et durable. Il permet d’améliorer la décoration intérieure, mais aussi le confort. La finition est raffinée et élégante.

Par ailleurs, il est très facile de changer les tuiles, que ce soit pour une réparation ou pour changer de décoration. Enfin, le plafond suspendu présente un autre atout : il est économique. Il peut être réalisé sur mesure et selon vos besoins.

De quoi se compose le plafond suspendu ?

Plusieurs matériaux sont utilisés pour fabriquer le plafond suspendu. La structure (désolidarisée de la structure porteuse) est constituée de suspentes et de fourrures dans lesquels s’emboitent les pattes positionnées en moyenne tous les 60 cm.

Quant au plafond, il peut être vissé ou fixé aux rails. Il se compose de lames de PVC, de plaques de plâtre et de briques à plafond en terre cuite ou en céramique. Les plafonds suspendus faits en céramique sont appelés « plafonnettes ».

Le plafond suspendu en plafonnettes

Ce type de plafond suspendu est assez particulier. Il est plus esthétique que le plafond suspendu classique. Sa finition est réalisée avec un enduit au plâtre.

C’est la solution idéale pour créer de belles finitions et pour camoufler un sous-plancher endommagé. Le plafond suspendu en plafonnettes dispose de très bonnes performances thermiques et acoustiques. Qui plus est, il est très durable.

Le prix des différents types de plafonds suspendus

Comme le plafond suspendu peut être fait en différents matériaux, son prix va dépendre essentiellement du matériau choisi. Il peut être fait en PVC, en placo ou en bois. Voici les prix des plafonds suspendus en fonction des matériaux :

Le plafond suspendu en PVC

Dans la plupart des cas, le plafond suspendu en PVC se fixe sur une ossature. Il s’agit de lames identiques à celles de lambris bois. Le principal avantage de cette solution est qu’elle est capable de supporter des taux d’humidité très élevés.

Vous pourrez donc très facilement l’installer dans la salle de bain et dans les pièces humides. Son autre point fort est qu’il ne nécessite aucune peinture de finition.

Pour un plafond suspendu en PVC, comptez entre 5 et 15 euros le m2.

Le plafond suspendu en placo

Sans conteste, c’est le type de plafond suspendu le plus populaire en France. Le placo est un matériau de prédilection qui sert principalement de doublage dans les bâtiments modernes.

S’il est tellement utilisé, c’est parce qu’il brûle difficile, est très solide et offre une très bonne isolation. Ce matériau se compose de plâtre compressé. Il est maintenu par deux couches de papier résistant.

En principe, l’épaisseur du placo est de 13mm. Il peut toutefois être plus mince. Dans tous les cas, le matériau doit être suffisamment épais pour assurer le parement des plafonds en cas d’arroche de poids lourds. Vous en trouverez en version hydro, à installer dans les pièces humides comme la cuisine et la salle de bain.

Quant à la pose de ce plafond suspendu, il doit nécessairement être réalisé par un professionnel, car il faudra être très méticuleux au niveau des joints. Ils devront être fins et poncés pour pouvoir être camouflés sous une couche de peinture.

Comptez entre 3 et 30 euros le m² pour un plafond suspendu en placo.

Le plafond suspendu en bois

Comme nous vous le disions, le plafond suspendu peut aussi être fait en lambris bois. C’est d’ailleurs la meilleure solution si vous recherchez un style traditionnel et si vous souhaitez retrouver l’esprit chalet de montagne.

La pose devra toutefois se faire sous certaines conditions. Il faudra installer un isolant dans le plénum. Par ailleurs, même s’il est totalement possible d’installer le lambris dans les pièces humides, cela demandera un entretien rigoureux.

Le prix d’un plafond suspendu en lambris bois est compris entre 6 et 50 euros le m²

La pose d’un plafond suspendu

Il est relativement facile d’installer un plafond suspendu. Or, cela ne veut pas dire que vous pouvez réaliser l’opération vous-même. Il est nécessaire de faire appel à un professionnel qui vous conseillera sur le choix du plafond suspendu et qui réalisera la pose dans les règles de l’art.

Il faudra bien installer l’ossature, car c’est ce qui déterminera la solidité du plafond. De même, il faudra espacer les éléments de l’ossature pour que le plafond soit parfaitement durable.

Ensuite, il conviendra d’installer le revêtement final sur l’ossature en utilisant les outils adaptés. Dépendant du matériau choisi pour le plafond suspendu, il faudra réaliser des finitions comme la peinture, le vernis ou l’huile.

Le tarif de pose d’un plafond suspendu

En confiant la pose de votre plafond suspendu à un spécialiste, vous dites oui à une installation faite dans les normes. Votre plafond suspendu sera durable, solide et esthétique à la fois.

Comme les professionnels disposent d’outillages bien spécifiques, ils sauront exactement comment réaliser la pose, de l’installation de l’ossature aux finitions. De manière générale, les professionnels prennent entre 15 et 35 euros le m² pour la pose d’un plafond suspendu.

Évidemment, le tarif va dépendre du matériau, des dimensions, des travaux annexes, de la facilité d’accès au chantier et du professionnel contacté.

A découvrir également, le plafond tendu, une autre solution pour avoir un faux-plafond moderne et parfaitement isolé.

Devis pose d'un plafond suspendu

Prix de pose d'un plafond suspendu

1 Remplissez votre demande de devis en détaillant vos besoins

2 Recevez jusqu'à 5 devis gratuitement de professionnels à proximité

3 Comparez puis choisissez librement & sans engagement


Libre et sans engagement
Libre et sans engagement
Facile et rapide et efficace
Facile et rapide et efficace
Vos coordonnées sont confidentielles
Vos coordonnées sont uniquement destinées à votre demande de devis