Tarif de l'isolation d'un plancher en bois

Vous souhaitez faire isoler un plancher en bois ?
Comparez les prix ! Recevez gratuitement entre 3 et 5 devis de professionnels près de chez vous.

Devis Isolation thermique


Enregistrement en cours

UNE ERREUR S'EST PRODUITE VEUILLEZ RÉESSAYER SVP
Noble, chaleureux, naturel… le plancher en bois a tout pour plaire ! Eh oui, ce revêtement de sol est capable de changer complètement la décoration intérieure en y apportant une touche rustique et authentique.

Or, pour que votre plancher en bois conserve ses propriétés et son esthétique, il est nécessaire de bien l’entretenir et de choisir le bon isolant. Même si le parquet est déjà un isolant en soi, cela ne suffit pas pour optimiser le confort thermique et acoustique. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’isolation du plancher en bois !

Les bonnes raisons d’isoler son plancher en bois

Si vous habitez une maison avec un plancher en bois, ne négligez surtout pas l’aspect technique du revêtement. On parle bien entendu de l’isolation du parquet, qui consiste à placer un isolant entre les lambourdes et le plancher. Un plancher en bois bien isolé permet de réduire les besoins en chauffage et les déperditions thermiques.

L’isolation joue un rôle important au niveau du confort thermique et acoustique. Au rez-de-chaussée, l’isolation doit être tournée vers le thermique, tandis qu’à l’étage, elle doit être tournée vers le phonique. Dans tous les cas, avec le bon isolant, il est très facile de faire baisser les factures tout en gagnant en confort.

Bon à savoir : l’isolation des sols permet de réaliser des économies d’énergie de 7 à 10% selon l’Ademe.

Les inconvénients de l’isolation du parquet

En revanche, l’isolation du parquet présente également quelques inconvénients. Pour certains isolants, il faut nécessairement accéder à l’étage supérieur, ce qui peut rendre la pose plus fastidieuse. On note également que certains isolants végétaux et minéraux peuvent être source d’allergène.

Enfin, il faut savoir que les isolants minces ne bénéficient pas d’aide de l’État et que leurs performances thermiques et acoustiques sont moins intéressantes que les isolants épais.

L’isolation selon le type de plancher

Si vous prévoyez de rénover votre logement, c’est l’occasion idéale pour réaliser l’isolation de votre plancher en bois. Pour cela, il faudra déposer plusieurs éléments.

En fait, tout va dépendre de l’accès. Les travaux se font plus facilement si vous avez accès au-dessous du plancher. Voici les deux techniques d’isolation du parquet en rénovation :

Isoler le plancher en bois par-dessous

Comme nous le disions, il est plus facile d’isoler un plancher en bois en plaçant l’isolant en dessous qu’au-dessus. Ainsi, si vous disposez d’une cave ou d’un vide sanitaire, vous pourrez accéder plus facilement à la face intérieure du plancher.

Différents types d’isolants peuvent être utilisés comme la laine minérale, le polyuréthane, le polystyrène extrudé et les isolants biosourcés. Parfois, les propriétaires font installer un faux plafond après la pose de l’isolant pour laisser la pièce propre et praticable.

Attention toutefois si le vide sanitaire est bas. Les travaux seront plus complexes et il faudra nécessairement utiliser des outils spécifiques et porter des masques de protection, car les poussières peuvent être agressives.

Isoler le plancher en bois par-dessus

Maintenant, si le parquet a été posé sur une dalle en béton, les travaux d’isolation seront plus complexes. Généralement, les parquets sont démontables, contrairement aux planchers.

Donc, tout va dépendre du type de revêtement de sol. Lorsque le parquet sera démonté, il laissera apparaître les solives et les lambourdes. Les isolants pourront alors être dispersés entre les pièces de bois.

En revanche, si le plancher ne peut être démonté, il faudra nécessairement créer un sur-plancher. Vous devrez bien déterminer la nature du nouveau sol, le type d’isolant et la manière de répercuter cette nouvelle hauteur dans le reste de l’habitation.

Cela veut dire qu’il faudra rehausser les seuils des portes, les détalonner et enfin, trouver des solutions pour les escaliers.

L’isolation phonique du parquet est indispensable

Comme le parquet peut être un matériau bruyant, il est nécessaire de bien choisir son isolant acoustique. Sous les parquets stratifiés et flottants, il est conseillé d’installer une couche de mousse isolante pour minimiser les impacts et les bruits.

Pour les planchers collés, la mousse de polyéthylène réticulée peut très bien faire l’affaire. Ceci, grâce à sa structure alvéolaire.

Les isolants pouvant être utilisés

Les isolants suivants existent sous différentes formes. Ils sont vendus en vrac, en rouleau souple, en rouleau semi-rigide et en panneau rigide.
  • Les isolants végétaux comme le liège expansé, la laine de lin, la laine de coton, la laine de chanvre et la fibre de bois
  • Les isolants minéraux comme la laine de verre, la laine de roche et la perlite
  • Les isolants synthétiques comme le PVC, la cellulose, l’aluminium, le PVC et le polystyrène

Quel budget pour l’isolation du plancher en bois ?

Le budget à préparer pour l’isolation de votre plancher en bois doit comprendre le prix d’achat de l’isolant et les tarifs de pose par un professionnel. En principe, pour un isolant mince synthétique, comptez entre 5 et 20 euros le m2.

Pour un isolant végétal, estimez entre 15 et 30 euros le m2 et pour un isolant minéral, comptez entre 3 et 180 euros le m2. Tout va dépendre du type d’isolant choisi.

Au prix de l’isolant, il vous faut ajouter les tarifs du professionnel pour la pose. De manière générale, les professionnels prennent entre 10 et 60 euros le m2.

Les aides financières pour réduire les coûts

Heureusement, il est possible de réduire les coûts à travers les aides financières de l’État comme les primes liées aux Certificats d’Économies d’Énergie, le CITE (Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique) et l’Éco-prêt à taux zéro.

Pour bénéficier de ces aides, vous devrez obligatoirement faire appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Le professionnel commencera par faire une visite technique de votre logement. Cette visite est obligatoire.

Ce qu’il faut savoir sur l’entretien du plancher en bois

Dépendant du type d’isolant choisi, vous aurez ou pas un entretien particulier à prévoir. Généralement, les isolants minces comme le PVC, l’aluminium, le polyuréthane, et le liège ont une durée de vie d’environ 20 ans.

Quant aux isolants épais, qu’ils soient végétaux ou minéraux, ils peuvent durer environ 10 ans. Vous devrez simplement entretenir le plancher en bois et nettoyer le faux-plafond de manière régulière si vous en avez un.

Les tarifs des autres solutions d'isolation

Quel est le prix de l'isolation de la toiture ?
Quel est le tarif de l'isolation thermique par l'extérieur ?
Quel budget prévoir pour l'isolation des murs par l'intérieur ?

Devis isolation plancher bois

Prix de l'isolation d'un plancher en bois

1 Remplissez votre demande de devis en détaillant vos besoins

2 Recevez jusqu'à 5 devis gratuitement de professionnels à proximité

3 Comparez puis choisissez librement & sans engagement


Libre et sans engagement
Libre et sans engagement
Facile et rapide et efficace
Facile et rapide et efficace
Vos coordonnées sont confidentielles
Vos coordonnées sont uniquement destinées à votre demande de devis