Comment changer une porte intérieure ?

Il y a encore quelques années, changer les portes intérieures était une opération réservée aux bricoleurs avisés ou à un menuisier. Cela nécessitait l’utilisation d’un outillage spécifique et il fallait absolument avoir une connaissance accrue de ce type de travaux. Aujourd’hui, changer une porte intérieure est relativement facile.

Lorsque vous changez vos portes, vous améliorez l’isolation thermique et phonique de votre maison. Mais, est-ce qu’il faut changer la porte seule ou l’ensemble du bloc porte ? Quelles étapes à suivre pour remplacer les portes ?

Les bonnes raisons de changer les portes intérieures

La rénovation de maison n’est pas une chose aisée. Pour y arriver, il est important de réaliser un diagnostic complet de votre logement. Il s’agit d’évaluer les différents éléments et de détecter les défauts présents dans les murs, le sol et les matériaux. Mais il est aussi question de revoir les portes intérieures. En rénovation, les portes sont souvent oubliées. Or, changer de porte intérieure est important, car cela permet d’ajouter une touche contemporaine à l’habitation.

Vous aurez le choix entre les portes pleines et les portes vitrées. Il existe aujourd’hui plusieurs types de portes présentant de nombreux avantages. Par exemple, le gain de lumière et l’amélioration de l’isolation thermique et phonique de l’intérieur. Le fait de changer de porte intérieure revoit non seulement le côté esthétique de la maison, mais contribue également à la réduction de bruit entre les pièces et à la diminution de froid en hiver.

Les types de remplacements de portes

Le diagnostic, réalisé par un professionnel, vous donnera une idée du type de travaux à réaliser pour changer les portes intérieures de votre logement. Le professionnel se basera sur l’état général des portes et des blocs-portes pour savoir s’il faut changer la porte seule ou l’ensemble du bloc porte. Sachez que vous pouvez changer de porte intérieure sans pour autant changer le cadre. Pour cela, il faut que la porte et l’encadrement soient en bon état.

Voici les trois solutions normalement proposées :

  • Changement de la porte seule : il est possible de changer uniquement la porte. C’est une opération économique et facile à réaliser.
  • La pose du bloc-porte en neuf : un bloc-porte en mauvais état doit être changé. Ceci implique des travaux de maçonnerie, car il s’agit de remplacer la porte et son bâti en délogeant le bloc-porte de la cloison.
  • La pose du bloc-porte en rénovation : cette opération se fait sans travaux de maçonnerie au niveau de la cloison. Elle est facile à mettre en œuvre et consiste à changer la porte et le bloc-porte tout en conservant l’ancien encadrement.

Avant d’acheter une nouvelle porte intérieure

Avant d’acheter une nouvelle porte intérieure, il faut prendre les dimensions de la porte (hauteur, largeur et épaisseur) et analyser son sens d’ouverture. Les nouvelles portes intérieures doivent correspondre aux dimensions des anciennes portes et avoir le même sens d’ouverture.

En principe, la pose de la nouvelle porte se fait très facilement. Pour cela, un simple dégondage de l’ancienne porte suffit. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à suivre avec le remplacement par la nouvelle porte.

Les étapes pour changer une porte intérieure

La première étape consiste à déposer l’ancienne porte. C’est ce qui laissera le champ libre à la nouvelle porte d’intérieur choisie. Ensuite, il faut dégonder l’ancienne porte, en l’ouvrant à 90 Co et la soulevant à l’aide d’une cale ou d’un pied de biche. Faites attention à ne rien abimer (murs et cadres de portes). L’autre étape consiste à ajuster la nouvelle porte avec l’ancien bâti.

C’est une opération assez complexe qui nécessite plusieurs retouches. Il vous faudra poser les paumelles au bon niveau des gonds et poser la serrure et la poignée. Il faudra aussi faire une recoupe sur le bas de porte pour qu’elle ne raye pas le sol. C’est ce qu’on appelle raboter la porte.

Remplacer la porte et son encadrement

Dans le cas de remplacement complet de la porte, il faudra prévoir un budget plus important. La rénovation intégrale de la porte intérieure doit être faite par un menuisier, car des travaux  au niveau de la cloison sont obligatoires. Lors des travaux, ce professionnel tiendra compte des dimensions de l’ouverture de la cloison.

Avant tout, il convient d’enlever l’ancienne porte et de casser le bâti existant posé sur la cloison. Cette opération est délicate, car elle demande à combler l’espace entre le bâti et la cloison. Cela peut se faire avec une mousse expansive. Dans tous les cas, il faut constamment s’assurer que le bloc-porte est bien à niveau.

Remplacer la porte intérieure en conservant l’encadrement

La solution la plus pratique et la plus économique est de changer la porte intérieure tout en gardant l’ancien encadrement. Pour ce faire, il suffit de poser la porte et le nouvel encadrement sur les éléments existants. Cela va permettre de limiter les coûts, car il n’y a pas de travaux de maçonnerie à faire.

N’oubliez pas que la pose d’un bloc-porte en rénovation exige de travailler l’ancien encadrement de la porte, c’est-à-dire de lui ôter les paumelles. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à comparer les différents devis pour la pose de vos portes intérieures.

A voir également, quel est le prix d'une porte intérieur en verre ?

Devis gratuits pour le remplacement de vos portes intérieures