Pose de parquet bois : recevez des devis comparatifs

Obtenez des devis de professionnels situés à coté de chez vous pour la pose de votre parquet massif ou flottant. Gratuit & sans engagement

Quel tarif pour la pose d’un parquet ?

Chaleureux et très agréable à vivre, le parquet connait en ce moment un regain d’intérêt par rapport aux autres revêtements de sol. Naturel, traditionnel, durable… il s’adapte à presque tous les intérieurs. C’est un revêtement qui présente certains avantages très séduisants. Mais que choisir entre les différents types de parquets sur le marché ? Combien ça coûte et quels sont les tarifs de pose ? Lumière sur le parquet, ce revêtement doté d’une élégance particulière.

Les avantages du parquet

Le parquet en bois naturel apporte un caractère chaleureux à l’intérieur de la maison. Quelle que soit la pièce dans laquelle elle est posée, il représente un revêtement de sol noble et surtout très élégant. Opter pour le parquet, c’est assurer d’un investissement sur le long terme. Fait d'un matériau noble qu’est le bois, le parquet présente aussi une certaine empreinte écologique. L’air qu’il dégage est de très bonne qualité.

Le secret de son confort réside dans sa texture fibreuse, dans ses variations de couleurs et dans sa douceur. Il a des qualités thermiques et acoustiques, et est assez facile à entretenir. Ordinairement, un simple dépoussiérage permet d’éliminer les saletés. L’autre avantage du parquet est qu’il se décline sous plusieurs types. On retrouve sur le marché différentes finitions, essences de bois, dimensions et styles.

Les inconvénients du parquet

Malheureusement, le parquet n’est pas connu pour résister à l’eau. Il faut toujours bien vérifier si la pièce est totalement sèche avant de le poser. Le taux d’humidité ne devrait pas dépasser les 2,5%. Le parquet présente un autre inconvénient : son prix reste généralement assez élevé.  

Avant de choisir un parquet

Trois points sont à considérer avant de choisir un parquet. Il faut d’abord sélectionner le style de parquet selon l’effet voulu. Il faut prendre en compte le trafic de la pièce, l’humidité et les finitions. Ensuite, il convient de penser à la technique de pose.

Celle-ci doit être choisie selon l’état du sol. En dernier, il faut déterminer un budget pour la totalité des travaux : achat, pose, prestation. N’oubliez pas qu’il s’agit d'un investissement à long terme, qui apporte de l’esthétisme et de la valeur à votre maison.
Lisez également notre guide pratique : comment choisir votre parquet en bois ?

Quel type de parquet choisir ?

Il faut savoir que le prix du parquet dépend de son essence de bois, de ses dimensions et de sa qualité.

Le parquet flottant

Ce parquet est également appelé le parquet contrecollé. Il est très facile à poser et à entretenir. C’est un type de parquet qui se compose de trois couches différentes. Son avantage réside dans son prix, qui reste généralement moins élevé que les autres types. Il faut compter entre 20 et 120 euros le m2.
En savoir plus sur le parquet flottant

Le parquet massif

Résistant et très durable, le parquet massif représente le parquet traditionnel. Il se compose d’une seule essence de bois, ce qui le rend très élégant et noble. Son prix dépend de plusieurs éléments notamment l’essence du bois et la finition des lames. Il se situe normalement autour de 50 et 150 euros le m2.
En savoir plus sur le parquet en bois massif

Le parquet stratifié

On ne parle pas vraiment d’un parquet. Le parquet stratifié ne compte aucun bois noble dans sa composition. Il imite l’effet du bois et se présente sous une variété de modèles, de couleurs et de finitions. Il ne peut pas être poncé, car il ne s’agit pas d’un vrai parquet. Il se vend entre 10 et 50 euros m2.
En savoir plus sur le parquet stratifié

Combien coûte la pose du parquet par un professionnel ?

Si vous choisissez le parquet massif, vous aurez à investir une somme plus importante. La pose de ce type de parquet peut se faire de deux façons différentes : la pose clouée ou la pose collée. Le prix de la pose clouée du parquet massif varie entre 35 et 40 euros m2, tandis que celui de la pose collée se situe autour de 25 à 30 euros le m2. Pour le ragréage, il faudra compter environ 12 euros le m2.

En revanche, si vous choisissez le parquet flottant, le tarif de pose au m2 varie entre 20 et 25 euros. À cela s’ajoutent les sous-couches isolantes comme le pare-vapeur oscille et l’isolant phonique. Pour le pare-vapeur, oscille, il faut compter entre 1,50 et 10 euros le m2. Le prix de l’isolant phonique se situe, quant à lui, entre 2 et 25 euros le m2. Quant à la pose de plinthes, il faut compter environ 6 euros le mètre, contre 2,80 euros le m2 pour les quarts-de-rond.  

Les types de finitions

La pose du parquet se conclut avec la finition. Il existe des finitions pour chaque type de parquet. Par exemple, les finitions classiques telles que l’huile et le vitrificateur et les finitions spéciales telles que le brossé, le vieilli et le cérusé.

De nos jours, la finition la plus sollicitée est celle du vitrificateur qui offre un effet verni au parquet. Enfin, chaque finition a de quoi mettre en valeur ce revêtement du sol, tout en le protégeant contre les différentes agressions quotidiennes.

Vous avez un parquet ancien dans votre maison et vous hésitez à le remplacer. Avez-vous songer à faire rénover votre parquet en bois ?

Les autres devis travaux pour la catégorie revêtement de sol


Recevez des devis travaux pour la pose d'un parquet flottant ou massif