Chaudière à basse température : fonctionnement, avantages et prix

Générateur de chaleur de nouvelle génération, la chaudière gaz à basse température a un très fort rendement. Son principe est similaire à celui de la chaudière à gaz et de la chaudière au fioul standard. Il s’agit là d’une chaudière pouvant vous faire faire des économies d’environ 15% sur le chauffage. Quel est le fonctionnement de cet équipement ? Quels sont ses avantages et son prix ?

Qu’est-ce qu’une chaudière à basse température ?

La chaudière à basse température est un appareil qui est capable de chauffer l’eau du réseau de chauffage à une température plus faible que les anciennes chaudières. À mi-chemin entre la chaudière classique et la chaudière à condensation, la chaudière gaz basse température envoie une eau moins chaude qu’une chaudière classique dans les circuits qui alimentent vos radiateurs ou votre plancher chauffant.

Aujourd’hui, les modèles conçus par les fabricants offrent une température d’eau de 50 degrés. Auparavant, l’eau était chauffée à 90 degrés.

Les avantages de la chaudière basse température

Le premier avantage de la chaudière basse température est son rendement qui est supérieur à 91%. C’est ce qui rend la chaudière très économe en énergie. En utilisant cet appareil de chauffage, vous arriverez à améliorer la performance énergétique de la chaudière de plus de 15%, ce qui vous permettra de faire d’importances économies d’énergie.

L’autre avantage de ce système est qu’il peut facilement être installé dans les appartements de petite surface. Enfin, on note également que son prix d’achat est inférieur à celui des chaudières à condensation.

Les inconvénients de la chaudière basse température

Comme tout autre système de chauffage, la chaudière basse température a quelques inconvénients. Il vous faudra nécessairement changer vos anciens radiateurs si vous installez la chaudière basse température dans le cadre de travaux de rénovation.

Il vous faudra obligatoirement prévoir des frais supplémentaires pour l’installation et l’entretien, ce qui peut facilement grossir le budget final.

Enfin, on note que depuis le 1er janvier 2009, cette chaudière n’est plus éligible au crédit d’impôt ni à la prime d’énergie. Toutefois pour bénéficier des aides du gouvernement, vous pouvez vous orienter vers une chaudière à condensation.

L’installation de la chaudière à basse température

Qu’il s’agisse d’une nouvelle construction ou de travaux de rénovation, il est vivement conseillé de confier l’installation de la chaudière à basse température à un professionnel. Celui-ci dispose de méthodes de calcul et de tables, à l’aide desquelles il peut déterminer exactement la capacité nécessaire pour votre logement.

Il vous dira s’il est préférable d’installer un modèle simple ou à double service, sachant que certains modèles peuvent assurer le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. Tout va dépendre de vos habitudes de consommation énergétique et de la taille de votre logement. Un professionnel saura exactement quel type d’installation convient le mieux à vos besoins.

Combien coûte une chaudière gaz basse température ?

Comptez entre 1200 et 4000 euros pour une chaudière basse température. Le prix dépendra du modèle choisi, de la performance de l’appareil et du fabricant. À cela, il vous faudra compter le tarif de pose.

Pour avoir une idée des tarifs pratiqués par les installateurs professionnels, faites des demandes de devis en utilisant notre comparateur en ligne. Notre service est 100% gratuit et sans engagement. C’est en comparant les devis et les prix que vous arriverez à profiter des meilleures offres.

A lire également, la chaudière à ventouse, cette dernière peut également être une chaudière à basse température. A découvrir, la chaudière micro-cogénération, produisant du chauffage, de l'eau chaude sanitaire et également de l'électricité.