La pompe à chaleur pour piscine, comment ça marche ?

L’installation d’une piscine offre de nombreux avantages. Vous pouvez vous relaxer tout en profitant du climat estival et passer de bons moments en famille ou entre amis. Or, lorsque la température environnante commence à chuter, il est difficile de prolonger la saison de baignade. D’où l’importance d’installer un système de chauffage dans la piscine, une pompe à chaleur est une excellente alternative.

Définition de la pompe à chaleur pour piscine

La pompe à chaleur pour piscine (PAC) est utilisée pour pallier au manque d’ensoleillement naturel. Elle est considérée comme un moyen efficace d’économiser du chauffage. Ce système exploite l’énergie renouvelable et gratuite contenue dans l’environnement. Son fonctionnement vous garantit une eau à 28°C pendant toute la saison estivale à moindre coût. Quant aux coûts d’installation, ils dépendent du modèle choisi et de la configuration du local technique.

Le fonctionnement de la pompe à chaleur pour piscine

Cette pompe à chaleur se compose de quatre systèmes primaires : de l’évaporateur, du générateur à compresseur, du condensateur et du détendeur. Le rôle de la pompe à chaleur pour piscine est d’aspirer l’air ambiant, de capter ses calories et de les transmettre à l’eau du bassin.

Autrement dit, elle fonctionne comme une climatisation au même titre que la pompe à chaleur classique. C’est une opération disposant de la particularité de changer d’état en fonction de sa pression. Ainsi, lorsque sa pression augmente, le fluide devient gazeux. En contrepartie, lorsque la pression baisse, le fluide devient liquide.

Les quatre systèmes essentiels

Le fonctionnement s’effectue en circuit fermé, avec l’aide d’un fluide frigorigène et des quatre systèmes présents dans la pompe à chaleur pour piscine. Celle-ci est intégrée dans le circuit de traitement de l’eau et intervient après la filtration de l’eau.

Le processus de chauffage est comme suit :

L’évaporateur

Il récupère la chaleur issue de l’air avant de la transmettre au fluide frigorigène. Celui-ci est alors à l’état liquide. Au contact des calories de l’air, le liquide frigorigène se réchauffe et se transforme en gaz en passant sur l’évaporateur.

Le compresseur

Le gaz frigorigène est ensuite aspiré par le compresseur qui le comprime sous haute pression. Le gaz frigorigène est une nouvelle fois réchauffé à température élevée. Cette compression permet au gaz d’atteindre une température de 90°C.

Le condensateur

Le gaz réchauffé est récupéré par le condensateur qui transmet sa chaleur à l’eau. L’échange de chaleur se fait lorsque le gaz à 90°C entre en contact avec la source chaude qui est à 25°C. En même temps, le gaz se refroidit et transfère sa chaleur à l’eau de la piscine avant de reprendre son état liquide, toujours à haute pression.

Le détenteur

Le fluide frigorigène est repris par le détenteur qui baisse sa pression tout en diminuant sa température. C’est une chute de pression qui provoque un refroidissement important du liquide, soit à moins de 20°C. Suite à cela, le fluide frigorigène retourne vers l’évaporateur pour permettre au cycle de recommencer.

Ses avantages

Si la pompe à chaleur pour piscine a si bonne réputation, c’est parce qu’elle utilise une énergie gratuite et renouvelable. Elle est aussi utilisée pour ses autres points forts, qui sont comme suit :
  • Elle consomme peu d’énergie pour un rendement efficace et optimal
  • Elle produit 3 kWh pour 1 kWh consommé
  • Elle peut rafraichir l’eau de la piscine grâce à son système réversible
  • Le système est complètement autonome

Ses inconvénients

Bien qu’elle présente des avantages considérables, la pompe à chaleur pour piscine peut mettre en avant quelques inconvénients.

Installer d’une pompe à chaleur pour piscine

L’installation de la PAC devrait normalement se faire par un professionnel. Celui-ci vous conseillera sur plusieurs points, notamment :
  • Sur les dimensions de la pompe en fonction des dimensions de la piscine
  • Sur le modèle à choisir selon vos besoins : air/eau ou sol/eau
  • Sur un modèle efficace et peu bruyant

Par ailleurs, vous pouvez à réaliser l’installation vous-même, suivez ces quelques conseils :
  • Posez votre pompe à chaleur pour piscine sur une base nivelée et stable, idéalement en extérieur
  • Laissez au moins 50 cm entre le mur et la pompe
  • Installez le circuit après la pompe et le filtre
  • Veillez à ce que l’installation se fasse en by-pass

Ce que vous devez également savoir

  • La montée en température peut être lente, mais une fois à la bonne température, elle est maintenue
  • La pompe à chaleur pour piscine a besoin d’espace pour fonctionner, c’est pour cela qu’il faut laisser au moins 50 cm entre le mur et la pompe
  • Pour maintenir la température de l’eau, il est recommandé d’utiliser une couverture pour piscine pendant la nuit

L’entretien de la pompe à chaleur pour piscine

Vous devez toujours vérifier s’il y a des détritus qui bloquent le passage de l’air. Il peut s’agir de feuilles, de poussières, de pollens, de branches et d’herbes. Ne placez rien devant la grille de ventilation pendant qu’elle est en fonctionnement. Si vous tenez à protéger la PAC pendant l’hiver, pensez à la démonter et à la mettre à l’abri.

Si elle n’est pas démontable, recouvrez-la d’une bâche ou d’une housse protectrice. Enfin, vérifiez toujours le manomètre (l’indicateur de pression) et de temps à autre, l’étanchéité des circuits hydrauliques, des raccords électriques et du ventilateur.

Découvrez également les autres systèmes de chauffage pour votre piscine et leurs prix.

Nos autres publications sur la PAC pour piscine

Comment choisir une pompe à chaleur pour piscine ?