La pompe à chaleur aérothermique

Pour faire des économies d’énergie, rien de mieux qu’une pompe à chaleur. Cet appareil capte les calories naturellement présentes dans l’environnement et les porte à une température plus élevée grâce à un compresseur. Parmi les modèles de pompe à chaleur disponibles sur le marché, il y a la pompe à chaleur aérothermique, qui puise son énergie dans l’air. Quel est l’intérêt d’installer une PAC aérothermique ? Zoom sur son fonctionnement, sur ses avantages et ses inconvénients.

Définition de la pompe à chaleur aérothermique

La pompe à chaleur aérothermique est un appareil qui capte les calories présentes dans l’air pour les transformer en chaleur. C’est la solution de chauffage la plus répandue en France, avec plus de 80% des ventes lors de ces dernières années. Elle est peu coûteuse et peut être installée sans grands travaux. Elle adhère parfaitement à une démarche éco-citoyenne, car elle dépend entièrement des conditions climatiques.

Les types de PAC aérothermique

Il existe deux types de pompes à chaleur aérothermique : air/air et air/eau.
  1. La pompe à chaleur air/air puise son énergie de l’air froid extérieur pour la transformer en air chaud. Elle est reliée à des ventilo-convecteurs qui permettent de brasser l’air frais de la pièce. L’air est réchauffé avant d’être diffusé dans le logement.
  2. La pompe à chaleur air/eau utilise un liquide caloporteur. Elle chauffe de l’eau avant de la faire circuler dans un plancher chauffant ou dans des radiateurs basse température.

Avantages de la pompe à chaleur aérothermique

La pompe à chaleur aérothermique présente plusieurs avantages. Contrairement à une PAC géothermique, aucune autorisation administrative n’est nécessaire. Son investissement est réduit et très rentable. Il est moins important que celui de la PAC géothermique, qui exige l’installation de capteurs dans le sol. Elle permet donc de faire d’importantes économies.

Son installation peut être faite dans une habitation existante sans gros travaux. Elle peut être installée à peu près partout, comme dans un jardin, dans une petite cour ou alors sur un mur. Comme elle n’a pas de conduit d’évacuation, il n’est pas nécessaire de la ramoner.

Inconvénients de la pompe à chaleur aérothermique

Comme c’est un appareil qui capte les calories dans l’air ambiant, son rendement dépendra de la température extérieure. Ainsi, plus l’air est froid et plus le rendement sera minime. En cas de basses températures, l’appareil devient moins performant et peut nécessiter l’installation d’un chauffage d’appoint. L’autre inconvénient de la PAC aérothermique est qu’elle est parfois très bruyante à cause de son ventilateur. Il conviendra alors de l’installer dans un endroit adapté, là où elle ne causera aucune nuisance sonore.

Pourquoi choisir une PAC aérothermique ?

C’est une pompe qui ne demande pas de gros investissements budgétaires. C’est la solution la plus adaptée lorsque l’installation d’une PAC géothermique n’est pas possible. Par exemple, lorsque l’espace disponible n’est pas suffisant et lorsque le budget ne permet pas l’installation de capteurs horizontaux ou verticaux. La pompe à chaleur aérothermique est un système qui peut aider à réaliser environ 60% d’économies d’énergie.

Cet appareil vous fait également contribuer à la préservation de l’environnement. C’est un système très facile à installer et à utiliser. Elle s’adapte facilement aux systèmes de chauffage actuels, comme la chaudière à condensation, la chaudière à granulés et la poêle à pellets.

L’installation de la pompe à chaleur aérothermique

Vous pouvez installer vous-même votre pompe à chaleur aérothermique. Toutefois, il est vivement conseillé de demander l’aide d’un professionnel, qui saura apporter les réglages nécessaires au bon fonctionnement de l’appareil. Si elle est mal réglée, la PAC ne pourra exploiter pleinement ses capacités. Le rendement sera minime et les économies ne seront pas comme espérées.

L’autre bonne raison de faire appel à un professionnel est liée aux aides de l’État. De manière générale, seules les installations faites par des experts sont éligibles aux aides financières.

Le prix de la PAC aérothermique

Le prix d’une pompe à chaleur aérothermique dépend de plusieurs éléments : la surface de l’habitation, la puissance de l’appareil et le modèle de l’appareil. Pour une PAC air/air, il faudra compte rentre 6000 et 9000 euros, tandis que pour une PAC air/eau, il faudra compter entre 8000 et 12 000 euros. Dans tous les cas, vérifiez que le système soit labellisé NF PAC.
Bénéficiez d'un devis personnalisé pour l'achat et la pose d'une pompe à chaleur par un professionnel de votre région.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Il est bon à savoir que pour les pompes à chaleur air/air, il n’y a plus de crédit d’impôt. À l’inverse, cette aide financière est disponible pour les pompes à chaleur air/eau. Le taux du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est de 30%. Le montant maximal est défini par le nombre de personnes habitant le foyer fiscal.

Par exemple, une personne seule bénéficiera d’un plafond de 8000 euros, tandis qu’un couple bénéficiera d’un plafond de 16,000 euros. Pour toute personne à charge, il faudra compter environ 400 euros. Les personnes non soumises à l’impôt peuvent également profiter de cette subvention, sur cinq années glissantes.

Retrouvez toutes les aides disponibles pour l'installation d'une pompe à chaleur
faites une demande de devis pour l'installation d'une pompe à chaleur