Comment choisir son agrafeuse cloueuse ?

Pour de nombreux travaux l'agrafeuse cloueuse est particulièrement utile, offrant un travail de grande précision, comment la choisir ?
L’agrafeuse est un outil indispensable pour agrafer des affiches ou du tissu. On choisit une agrafeuse en fonction de sa future utilisation, d’ailleurs il y en a plusieurs types : agrafeuse murale, marteau agrafeur, agrafeuse-cloueuse pneumatique, cloueuses agrafeuse électrique…

Voici donc un guide avec les informations nécessaires pour vous aider à choisir votre agrafeuse cloueuse et quelques conseils importants.

Les différents types d’agrafeuses cloueuses

Il existe plusieurs types d’agrafeuses cloueuses, en voici quelques-unes :

Agrafeuse à ressort

On l’appelle aussi l’agrafeuse murale. Faite de plastique ou de métal, l’agrafeuse à ressort est idéale pour les décorations, les affiches ou les tapisseries. L’agrafeuse en métal s’avère plus robuste même si elle est stressante à manier.

On vous conseille donc d’utiliser l’agrafeuse à ressort pour les travaux de petites envergures.

Agrafeuse électrique

C’est un type d’agrafeuse qui transperce facilement les matières solides, qui demande très peu d’effort. On la considère plus robuste que l’agrafeuse à ressort et plus ergonomique.

L’agrafeuse électrique peut être utilisée sans fil, avec une batterie. Elle est appropriée pour les travaux à répétition comme le montage de meubles, etc.

Marteau agrafeur

Comme le nom l’explique, le marteau agrafeur s’utilise avec un mouvement d’un marteau. Il faut tout simplement frapper sur la surface à fixer. Il est pratique pour les travaux de pose de film sous toitures, pare-vapeur, etc.

Agrafeuse-cloueuse pneumatique

C’est le meilleur outil que vous pouvez choisir pour vos travaux de finition, d’agencement, de menuiserie intérieure et extérieure et les travaux de couverture. Elle est idéale pour les tâches de grande précision et fonctionne avec un compresseur intégré.

L’agrafeuse-cloueuse pneumatique a de nombreux avantages. En plus d’être robuste et maniable, elle est très puissante. Fonctionnant avec un compresseur indépendant, elle est dotée d’une technologie de pointe.

Il n’y a donc aucun risque de perte de pression due à l’enfoncement d’agrafes. Grâce à cet outil, on travaille plus vite, car il est performant et fiable.

Les caractéristiques d’une agrafeuse cloueuse

Pour choisir entre les différents types d’agrafeuses, il est important de voir les matériaux qui composent l’agrafeuse et la taille des clous et agrafes. Prenez note de ces quelques options et caractéristiques utiles :
  • La pose de 2 agrafes en même temps : très pratique, évite d’abîmer les matériaux fins.
  • La capacité de chargement : c’est toujours mieux quand on charge moins.
  • Une poignée ergonomique : utile pour les agrafeuses murales.
  • Le réglage de la puissance de frappe : une option se trouvant sur les agrafeuses pneumatiques et électriques. Si vous utilisez une agrafeuse trop puissante par rapport au matériau que vous clouez, rien ne sera agrafé, car vous le traverserez de part en part.
  • Le voyant du chargeur d’agrafes.
  • L’agrafage par la gâchette ou par le nez de l’outil : qui concerne les agrafeuses pneumatiques et électriques, vous maintenez la pression sur la gâchette et vous appuyez l’agrafeuse contre le support à agrafer.
  • Le témoin de charge LED : pour les agrafeuses à batterie.
  • La pression indiquée pour les agrafeuses pneumatiques.
  • Le poids de la machine.

Quelques critères de choix pour les agrafes et les clous

Maintenant que vous avez une meilleure idée de comment fonctionne l’agrafeuse cloueuse, passons donc à une partie explicative et importante sur les agrafes et les clous. À savoir que les dimensions d’une agrafe varient selon les modèles d’agrafeuses.

Voici les différents types d’agrafes :
  • Agrafe à fil fin : les agrafes fines disposent d’un visuel discret. On utilise donc les agrafes fines pour agrafer les tissus, pour l’affichage, l’étiquetage…
  • Agrafe à fil plat : ces agrafes sont avantageuses dans le sens où elles ne se déforment pas à l’impact, elles sont plus résistantes. Les agrafes à fil plat sont solides et larges, transperçant les matériaux type bâche sans les déchirer. On les utilise pour agrafer des films plastiques, les sous-toitures, etc.
  • Agrafe à câble : avec un dos arrondi, les agrafes à câble fixent les câbles électriques sans les abîmer. Elles traversent facilement la placo, le bois et d’autres matières tendres.
  • Agrafe étroite : aussi connues comme « double pointe », les agrafes étroites sont pour les agrafeuses pneumatiques ou électriques et demandent une force considérable. Elles pénètrent en profondeur les pièces et sont très résistantes. On les utilise pour la pose de panneaux bois, cloisons et d’autres travaux de menuiserie.
  • Pointe et clou : la taille des pointes et clous varie de 15 à 50 mm de hauteur. Le travail devient plus rapide pour les travaux de bois et pose de moulure. Vous pouvez choisir les dimensions dans le magasin de votre agrafeuse.

Quelques conseils pour vous aider à choisir les agrafes et les clous

  • Avant d’acheter les agrafes, vérifier qu’elles conviennent à votre agrafeuse.
  • Des lunettes de protection sont recommandées pour votre sécurité pendant que vous agrafez, et il ne faut pas se tenir trop près.
  • Si votre travail de clouage dépasse les 50 mm de profondeur, choisissez un cloueur.

Les critères de sélection d’une agrafeuse-cloueuse pneumatique

Pour bien choisir son agrafeuse pneumatique, il y a 3 critères importants à prendre en considération :
  • Dimension des agrafes ou clous : à savoir que le calibre acceptable pour les agrafes est de 32 mm ou 40 mm et de 50 mm pour les clous à tête homme, qui est plus fine contrairement à une tête plate.
  • Chargeur : les différents appareils pneumatiques ont une capacité de 100 unités.
  • Pression de service : elle est située entre 4 et 8 bars pour une utilisation optimale.

Les caractéristiques du cloueur pneumatique

Le cloueur pneumatique est utilisé pour enfoncer les clous pour les travaux de charpenterie et pose de bardage. Il possède les caractéristiques suivantes :
  • Calibre : un calibre jusqu’à 100 mm de long pour les cloueurs les plus performants.
  • Profondeur : qui dépend de la dimension du clou et du matériau qu’on utilise. Il contient un réglage de puissance qui configure votre appareil pour une meilleure utilisation.
  • Chargeur : dépendant du type de cloueur, choisissez entre la version barrette de 100 clous, ou celle en rouleau qui accepte jusqu’à 300 clous.
  • Déflecteur d’échappement d’air orientable : qui maintient le niveau de souffle généré pendant les travaux.

Le mode de clouage

Une option qui vous permet de choisir entre une utilisation séquentielle ou en boucle c’est le mode de clouage. Les 2 modes que l’on trouve sont le mode séquentiel et le mode tir rafale. Ils se différencient par rapport au mode de fonctionnement générant l’impulsion requise aux travaux.

Pour le mode séquentiel, qui est le plus lent, le bec est enfoncé dans la surface à travailler, la gâchette est enclenchée. Dans le mode tire rafale, l’impulsion est déclenchée quand on appuie l’index directement sur la gâchette. Grâce à ce type de clouage, on gagne du temps et on arrive à effectuer des clouages en série.

Il y a quelques options importantes en ce qui concerne le mode de clouage :
  • Le verrouillage de la gâchette : afin d’éviter les accidents lorsque l’appareil n’est pas utilisé.
  • Double gâchette : option qui diminue le risque d’accident si on manipule l’outil de façon incorrecte.
  • Bec fin et orientable : pour clouer dans les endroits avec un mode d’accès restreint.

Nos autres guides pour l'outillage

En fonction de quels critères choisir un établi ?
Comment faire le bon choix pour l'achat d'un décapeur thermique ?
Comment choisir un aspirateur de chantier ?
En fonction de quels critères choisir une bétonnière ?