Comment choisir son échelle ?

Indispensable pour de nombreux travaux, l'échelle demande aussi une sélection méticuleuse selon sa future utilisation.L’échelle est pour de nombreux travaux de bricolage, on a tous besoin d’une échelle à un moment donné sur le chantier. Il existe d’ailleurs plusieurs types d’échelles qui correspondent chacune à un besoin.

Quels sont les différents types d’échelles ?

L’échelle simple

C’est une échelle qui ne comporte qu’un seul plan et s’utilise en appui sur un mur vertical, elle mesure de 3 à 6 m de haut. Il est important de faire particulièrement attention à sa stabilité et d’opter pour une base évasée avec un stabilisateur qui contient des patins antidérapants.

L’échelle coulissante

Elle est plus lourde et parfois très encombrante, mais sa hauteur varie de 4 m à plus de 18 m. Elle permet donc d’atteindre les grandes hauteurs et peut être à deux ou trois plans selon la hauteur que vous souhaitez.

Elle a une base qui qui possède des stabilisateurs avec pieds antidérapants. L’extrémité peut s’équiper de roulettes pour faciliter le déploiement de l’échelle contre le mur. D’ailleurs, on utilise cette échelle le plus souvent à l’extérieur.

L’échelle télescopique ou pliable

Aussi connue comme l’« échelle de poche », c’est un modèle compact récent. Il est possible de moduler sa taille pour la ranger et s’utilise en toute sécurité de sa hauteur entre 2,6 à 4 m.

L’échelle transformable

L’échelle transformable possède 2 ou 3 plans dont l’un peut se déployer en forme de V inversé pour une utilisation sans appui. La barre stabilisatrice aide à renforcer sa mise en place même sur un sol irrégulier.

C’est l’idéale pour la peinture d’un plafond haut. Les échelles transformables 2 et 4 plans disposent de sangles de sécurité anti-écartement pour assurer un meilleur maintien et vous évite tout risque d’accident.

L’échelle multifonction

C’est une échelle qui est faite d’aluminium et qui sert à des déploiements divers. C’est un matériel qui est un 6 en 1 et qui est idéal pour ceux qui ne souhaitent pas avoir plusieurs échelles. L’échelle convient très bien à un usage occasionnel et domestique.

L’échelle articulée

Cette échelle se bloque en 3 positions définies en usine par une articulation qui relie les deux plans. Elle peut s’utiliser en forme d’escabeau ou comme un petit échafaudage.

Quelques options qui améliorent son utilisation sont les roulettes, le verrouillage de sécurité du plan coulissant et la butée d’ouverture automatique.

L’escabeau

Le plus simple de tout, c’est l’escabeau. Il offre le maximum de sécurité et se range facilement. Il convient pour les travaux qui ne demandent pas de grande hauteur avec un minimum d’espace sur le sol.

L’échafaudage

L’échafaudage permet de transporter du matériel lourd ou difficile à manier. Les modèles varient du plus simple au plus sophistiqué, dépendant des travaux à effectuer.

La plateforme

Elle est le compromis entre échelle et échafaudage. Utile pour les travaux en petite hauteur, elle vous permet de travailler tranquillement avec vos outils à vos côtés.

Les critères importants pour choisir une échelle

Hauteur de travail

Ce critère est le premier à prendre en compte. La longueur d’une échelle est déterminante pour les travaux à réaliser. Une échelle doit être adaptée à la hauteur de travail et à la hauteur d’accès des travaux.

Pour la hauteur de travail, l’échelle doit permettre à son utilisateur de taille moyenne d’atteindre sa zone de travail en levant les bras. Concernant la hauteur d’accès, la longueur de l’échelle doit permettre à l’utilisateur de dépasser d’un mètre le plancher ou le rebord auquel il doit accéder.

D’ailleurs, une échelle classique et une échelle télescopique sont adaptées à une hauteur de travail de 3 à 4 mètres. L’échelle télescopique facilite le transport et le stockage.

Pour les travaux qui sont d’une hauteur supérieure à 4 mètres, l’échelle coulissante est adaptée, car elle permet d’accéder aux surfaces situées à plus de 8 mètres du sol. Avec sa hauteur ajustable, vous bénéficiez de plus de polyvalence et de confort d’utilisation.

Configuration du terrain

Le terrain joue un rôle important dans le choix de votre échelle. En effet, les différents lieux de travail ont besoin d’une échelle spécifique qui s’adapte pour la sécurité.

Par exemple, un terrain irrégulier ou glissant a besoin d’une échelle munie de dispositifs de sécurité comme des patins antidérapants ou un rattrapage de niveau. Pour utiliser en toute sécurité votre échelle, celle-ci doit être horizontale et stable.

Pour un sol plat, vous pouvez utiliser une échelle normale, télescopique ou coulissante. L’escalier transformable, comme un escabeau, aide à atteindre les endroits qui sont éloignés des murs.

Besoins pratiques

Il est important de prendre en compte le côté pratique d’une échelle. Par exemple, une échelle classique peut être moins chère, mais elle est plus encombrante qu’une échelle télescopique. Avec l’échelle télescopique, vous bénéficiez des mêmes avantages que l’échelle classique, mais en étant plus mobile et plus compacte.

Puis, vous avez l’échelle coulissante, qui vous permet d’atteindre les endroits les plus hauts tout en étant polyvalente. Elle remplace d’ailleurs plusieurs échelles de longueurs différentes. Certains modèles sont munis d’un système de cordes qui facilitent le déploiement en position verticale.

Comment choisir le bon angle pour l’installation d’une échelle ?

Pour installer une échelle, il faut prendre en compte l’angle de positionnement. Il faut retenir que le placement d’une échelle est d’un mètre pour 4 mètres. Cela veut dire que pour une échelle de 4 mètres, il faut éloigner le pied d’un mètre par rapport à l’aplomb où l’extrémité va reposer.

De plus, l’extrémité d’une échelle doit dépasser un mètre environ pour que l’utilisateur puisse saisir facilement les montants facilement lors de la montée ou de la descente de l’échelle.

Quelques conseils de sécurité et d’utilisation

Pour utiliser et bien entretenir votre échelle :
  • Il ne faut pas la modifier ou la réparer.
  • Il faut la garder en parfait état.
  • Utilisez des chaussures qui ont des semelles propres et plates.
  • Il ne faut pas poser l’échelle sur quelque chose de mobile.
  • Arrimez l’échelle à son extrémité haute systématiquement.
  • Il faut qu’une échelle à coulisse longue de plus de 18 barreaux présente au moins 3 barreaux superposés.
  • Il ne faut pas jeter une échelle en mauvais état dans une benne sans l’avoir rendue irrécupérable.
  • La chose la plus importante, c’est de bien suivre les consignes d’utilisation et d’entretien du fabricant.
Pour votre sécurité :
  • Tenez-vous aux échelons plutôt qu’aux montants quand vous montez à l’échelle.
  • Une chose évidente, il faut que vous grimpiez sur une échelle de face.
  • Il est conseillé de centrer votre poids sur le milieu des barreaux.
  • Si vous allez utiliser votre échelle sur la voie publique, il vous faut signaler votre présence plusieurs mètres avant avec des cônes et de la rubalise.
  • Verrouillez les portes à clé avant de placer votre échelle devant.
  • Pour transporter une échelle sur un véhicule, conformez-vous à la législation.

Nos autres guides

Comment choisir un chauffage de chantier ?
Quels sont les critères pour choisir une bétonnière ?
Comment choisir un établi ?