Comment choisir une motofaucheuse ?

La motofaucheuse est un outil agricole qui s'adresse aux professionnels ou aux grands propriétaires terriens, comment la choisir ?La motofaucheuse est l’outil qu’il vous faut pour faucher l’herbe des grandes surfaces de manière facile et rapide. Cette machine comporte plusieurs caractéristiques importantes à comprendre avant de choisir votre motofaucheuse. Nous vous proposons de faire le point dans le guide ci-dessous.

Comment fonctionne une motofaucheuse ?

La motofaucheuse est un outil conçu pour faucher, elle est composée d’un moteur thermique en 2 ou 4 temps, avec une puissance exprimée en chevaux (cv) et une cylindrée en centimètres cubes (cc ou cm3). Cette machine a deux roues à usage agricole, un guidon réglable, une barre de coupe ou un système de coupe tournant.

La fonction principale de la motofaucheuse est de pouvoir éclaircir un jardin en débroussaillant les hautes herbes. Avec cette machine, vous gagnez du temps et la tâche vous est simplifiée.

L'utilisation de la motofaucheuse

On utilise la motofaucheuse pour les travaux de jardins qui demandent beaucoup de temps et d’effort physique. En effet, elle garantit un travail remarquable vite fait et bien fait grâce à son système de coupe tournant qui possède plusieurs lames.

L’utilisation de la motofaucheuse est avantageuse, car elle est facile à manier grâce à son guidon et elle permet de faucher les grands espaces en toute sécurité.

Quels sont les critères sur lesquels il faut se baser pour l’achat d’une motofaucheuse ?

La motorisation

La motofaucheuse dispose d’une motorisation thermique et peut être employée loin d’une source d’énergie. Les modèles avec un moteur 2 temps sont désormais rares.

On conseille d’opter pour une motofaucheuse avec un moteur 4 temps qui peut s’occuper rapidement des petites surfaces, car avec ce moteur, la machine est dotée d’une plus grande puissance et est plus durable. La puissance en général de la motofaucheuse est de 6 cv avec une cylindrée de 200 cc.

La cylindrée

La taille de la cylindrée dépend de celle du moteur. Si ce dernier est grand, il en est de même pour la cylindrée. Plus la cylindrée de la motofaucheuse est grosse, plus le moteur a de couple.

L’outil de coupe

On peut normalement démonter l’outil de coupe de la motofaucheuse, car il est équipé de lames débrayables.

Il est important de protéger l’outil de coupe des cailloux ou des racines des plantes afin de ne pas abîmer les lames ou d’avoir à les aiguiser trop tôt. Sur la motofaucheuse, on peut retrouver ces procédés de fauchage :


Le système de coupe tournant


un dispositif qui se place à l’avant de la machine. Il permet de fauche les herbes grâce à la rotation d’une lame prise dans un carter de protection. C’est ainsi que la largeur du travail dépend de la longueur de la lame.

On peut aussi bénéficier de ce système de coupe pour une pente prononcée. Sur les motofaucheuses puissantes, on retrouve ce système circulaire, ayant comme avantage la régularité de sa coupe.


La barre de coupe


Cet outil de coupe se trouve généralement sur les petites motofaucheuses. Le fauchage se fait grâce à une large barre de coupe horizontale qui se situe à l’avant de la motofaucheuse. Cette barre est aussi dotée de lames dentées oscillantes et coupant l’herbe.

Ce critère se choisit en fonction de la surface à faucher. Avec une barre de coupe qui est large, le travail se terminera plus rapidement. Elle permet de travailler sur une largeur plutôt grande en seul passage. Toutefois, pour un terrain avec des obstacles, une barre de coupe n’est pas ce qu’il y a d’idéal.

Le confort d’utilisation

Ce dernier critère est très important, car la motofaucheuse est équipée d’un guidon muni de poignées de commandes qui permet de diriger la machine devant soi et de le manier plus facilement.

La sécurité de l’utilisateur est aussi garantie par un système interne. Si l’utilisateur lâche le guidon, la machine s’arrêtera immédiatement en même temps que l’oscillation des lames.

Comment entretenir sa motofaucheuse ?

  • Il faut entretenir régulièrement la motorisation thermique de la motofaucheuse pour qu’elle soit assurée d’une mise en route fluide. N’oubliez pas d’attendre que le moteur refroidisse avant de le manipuler.
  • Nettoyez le filtre à air si nécessaire pour que le moteur ait de l’air pur pour fonctionner de manière optimale. Un filtre à air sale risque d’entraîner une usure précoce du moteur. Le filtre à air doit normalement être remplacé tous les ans.
  • En ce qui concerne les lames de l’outil, il faut s’assurer qu’elles soient affûtées tous les ans pour garantir une bonne qualité de coupe. Vérifiez le serrage des lames avant et après chaque utilisation.
  • Pendant l’hivernage, la motofaucheuse doit être placée dans un endroit sec et aéré et le réservoir d’essence doit être vidé. Ainsi, l’encrassement du carburant est empêché sachant qu’il peut causer des problèmes lors de la prochaine utilisation de la machine.

Nos autres guides pour le jardin

Comment choisir une tondeuse à gazon ?
Quels sont les critères de choix pour un motoculteur ?
Débroussailleuse : quel modèle choisir selon votre utilisation ?