Isolation Thermique Extérieure

L'ITE est un procédé de plus en plus utilisé, qui permet de réduire les pertes de chaleur sans perdre de place. Lisez notre article sur l'isolation thermique extérieure.

Les grands principes

Le but de toute isolation est de diminuer la consommation énergétique par la pose d’une couche isolante. Couramment employée dans les pays nordiques, cette technique d’isolation est pour l’instant peu connue du grand public en France. L’Isolation Thermique par l’Extérieur, aussi appelée ITE, est surtout envisagé lors des rénovations, lorsque les façades sont en mauvais état. Il s’agit de poser une couche isolante sur les murs existants et de la recouvrir un matériau de protection.

Le propriétaire fait alors d’une pierre deux coups : il renforce l’isolation et embellit l’extérieur de la maison. Attention, ces travaux nécessitent de consulter les règles d’urbanisme de la commune, puis de déposer une demande de permis de construire ou une déclaration de travaux auprès de la mairie.

Les avantages et inconvénients de l'isolation par l'extérieur

Dans quels cas privilégier l’isolation extérieure ? Lorsque la surface habitable est restreinte, lors des rénovations de façade, ou lors de la construction de nouveaux bâtiments. Elle est d’autant plus efficace pour les bâtiments à étages puisque l’ITE supprime les ponts thermiques situés au niveau des endroits de jonction des planchers et des cloisons intérieures avec les murs porteurs ou la toiture. Autre avantage, ce type d’isolation rend l’inertie plus importante (faculté d’absorber la chaleur (en hiver) ou la fraîcheur (en été) puis de la restituer sur le long terme). La réfection des façades lors de la pose de l’ITE permet d’embellir celles-ci. Avantage important pour les petites surfaces habitables, celle-ci reste la même, ce qui n’est pas négligeable.

Les contraintes architecturales, telles que balcons et loggias rendent cette technique malaisée, voire inefficace, das ce cas il est préférable d'opter pour une isolation par l'intérieur. Le coefficient d'occupation au sol sur le terrain s’en trouve augmenté, puisque l’ITE provoque une surépaisseur de la façade d’au moins 12 cm. De même, il est nécessaire d’augmenter la surface de couverture du toit, de repenser le système de récupération des eaux de pluie, et de remplacer les fenêtres et la porte d'entrée afin d’isoler les tableaux.

Les matériaux de la couche isolante

Il est possible de choisir des matériaux « naturels » comme laine de chanvre, la ouate de cellulose, la fibre de bois, ou des matériaux « classiques », tels que la laine de verre ou le polystyrène expansé. L’isolant peut se trouver soit sous forme de panneaux rigides, soit sous forme de rouleaux. Retrouvez nos conseils pour le choix de vos matériaux pour l'isolation par l'extérieur.

Les procédés techniques

La couche isolante est fixée au mur par puis recouverte d’enduit, d’un bardage ou bien d’un mortier.

  • - Isolation des murs sous enduit : La couche isolante est collée aux murs de la maison avec du mortier, puis chevillée. Un enduit composé de fibre de verre est ensuite étalé, puis vient le mortier hydraulique pour isoler le tout des influences extérieures.
  • - Isolation des murs sous bardage : La couche isolante est fixée aux murs par une ossature extérieure et des chevilles. Des planches (les bardages) sont ensuite posées par-dessus pour protéger l’isolation. Il existe de nombreux bardages différents (bois, PVC, métal) et de techniques de pose différentes.
  • - Isolation des murs avec enduit isolant : Il s’agit d’appliquer plusieurs couches de mortier. Il peut être composé de chaux et chanvre, ou bien de torchis, ou bien encore de billes de polystyrène.

Financements et tarifs de l'ITE

Si le coût de l’ITE est supérieur à l’isolation extérieure, les tarifs relèvent vraiment du cas par cas, suivant la complexité architecturale de la maison. Grosso modo, comptez environ 180 HT € du m² pour une isolation sous enduit et entre 150 et 400 € HT/m² pour une ITE sous bardage.

Si l’habitation a plus de deux ans, l’ITE ouvre le droit à un crédit d'impôts de 22% main d'œuvre comprise et une TVA à 5,5 % pour la fourniture des matériaux et la main-d’œuvre.

Comparez les professionnels de l'isolation thermique extérieur :
Recevez gratuitement des devis isolation thermique extérieure !