Comment choisir un poste à souder ?

Le poste à souder peut-être très utile pour les travaux de plomberie, de zinguerie, de menuiserie ou d'assemblage, comment faire le bon choix ?Le poste à souder est l’outil qu’il vous faut pour souder différents matériaux tels que l’aluminium, le fer ou l’inox. Il existe plusieurs types de postes à souder pour différents travaux.

Comment fonctionne un poste à souder ?

Le poste à souder est tout d’abord un transformateur, ventilé sophistiqué, qui a pour fonction de convertir le courant alternatif 220 V que vous avez chez vous en courant continu à des ampérages variables selon l’intensité requise pour souder. Le réglage se fait grâce à un simple bouton à tourner, qui permet de varier l’ampérage.

Les différents types de postes à souder

Le poste à souder MMA Inverter

Le MMA Inverter concerne plus les débutants. C’est un outil léger qui permet de souder des métaux d’épaisseurs de 2 à 10 mm. Ce poste offre des conditions de travail confortables et un soudage parfait tout en économisant de l’électricité.

Vous pouvez régler l’appareil grâce au bouton le potentiomètre en fonction de l’épaisseur de l’objet à souder. Il faut procéder à un bon réglage, car si le poste est mal réglé, vous pouvez faire des trous dans votre support ou en cas de manque de puissance, votre baguette se collera au support.

Le poste à souder pour la soudure semi-automatique

Ce poste permet d’avoir un débit de soudure plus important. Il possède un fil fourré qui se déroule en permanence. Contrairement au MMA, la soudure n’a pas besoin d’une baguette à souder.

Le poste à souder MIG MAG

Il possède un fil massif avec gaz. Ce type de poste convient aux professionnels et aux soudeurs à grosse production.

Il peut aussi servir pour les travaux de carrosserie grâce à un fil assez fin qui permet les assemblages par points rapprochés qui deviennent invisibles. Ce poste à souder est polyvalent et convient à plusieurs types de soudages.

Le poste à souder TIG

C’est le poste à souder dont vous avez besoin pour un travail de finesse et de précision extrême. Le TIG aide à souder des tôles fines en acier carbone, des tubes acier inox ou des tubes plus fins.

Choisir le poste à souder en fonction du type de soudure

La soudure au MMA Inverter

Pour souder au MMA, il est important de prendre des conseils auprès des professionnels sur tout ce qu’il y a à savoir sur le poste. Il faut aussi s’entraîner sur des chutes de métal pour pouvoir bien maîtriser les techniques et réglages d’intensité.

Pour travailler avec le poste MMA, une polarité positive est idéale pour le porte-électrode. Une meilleure stabilité est donc offerte tout comme une bonne pénétration et moins de projections.

La soudure MIG et MAG

Le procédé MIG nécessite un gaz inerte pour la soudure d’alliages légers, acier inox ou cuivreux. Au cas contraire, la soudure MAG nécessite un gaz actif pour la soudure des aciers au carbone.

Ces gaz sont stockés dans des cartouches jetables pour les volumes de 1,8 à 3 litres, ou en bouteilles pour les gros volumes de 130 litres à 10 m3. Comme vous pouvez le constater, pour les deux types de soudures la consommation de gaz s’exprime en litres/minute.

En estimant le temps de soudage et le réglage d’écoulement, on peut calculer le besoin en gaz et déterminer ainsi l’achat d’une cartouche ou d’une bouteille. Il ne faut pas oublier de bien fermer la vanne d’arrivée après utilisation, sachant que le gaz se conserve longtemps.

La soudure TIG

avec l’utilisation de la soudure TIG, on peut travailler le bain de fusion ou réaliser des soudures fines. On recommande de l’utiliser pour les soudures hyper étanches, les appareils à pression ou la tuyauterie ainsi que pour le nucléaire.

On utilise aussi le TIG pour les métaux tels que le fer, même si on recommande plutôt pour les métaux non ferreux comme l’acier inox, le titane et l’aluminium. Notez que le soudeur doit d’assurer que l’électrode en tungstène ne doit pas être en contact avec la pièce à souder.

Il faut à la fois contrôler l’apport énergie de la torche et la dépose de métal d’apport. De plus, le cordon de soudure est protégé en permanence par le gaz neutre pour éviter la corrosion du métal soudé.

Choisir les postes à souder selon votre profil

Poste à souder pour un débutant et semi-débutant

D’une part, pour une activité professionnelle, par exemple la plomberie où il vous faut réaliser des travaux de soudure sur du cuivre avec une épaisseur de 1 mm, nous vous conseillons de choisir un chalumeau b-gaz, avec une puissance de chauffe de 1 000 ou 2 000 C°.

D’autre part, si vous voulez pratiquer de la soudure par simple plaisir, pour de la réparation ou la création de petits montages, de temps en temps chez vous, optez donc pour un poste à souder à l’arc de base d’une puissance de 55 à 130 A, avec comme type d’assemblage le fer ou l’acier. Vous pourrez ainsi souder des métaux d’une épaisseur entre 2 et 6 mm.

Puis, pour des travaux réguliers, comme la création d’assemblage et de supports, choisissez un poste à souder MMA Inverter. Doté d’une puissance entre 30 et 160 A, cet appareil vous permet de travailler de manière facile sur des tôles minces et des profilés acier, avec comme épaisseurs à souder de 2 à 10 mm.

Poste à souder pour artisan, agriculteur ou entreprise

Si vous vous trouvez dans ces catégories, on conseille donc de choisir le MMA Inverter ou le groupe autonome. Il devient possible d’effectuer des travaux de maintenance, de génie-civil et de réparation de matériel agricole, avec des épaisseurs à souder de 10 à 30 mm et une puissance de 40 à 320 A.

Des conseils en mesure de sécurité

  • Le soudage doit se faire dans un endroit ventilé, loin de produits inflammables. À se rappeler que les projections sont possibles, entraînant un risque d’incendie.
  • Portez toujours une cagoule de soudeur, des gants souples et un tablier ou une veste en cuir, pour éviter de brûler ou de trouer vos vêtements.

Nos autres guides outillage

Comment choisir une meuleuse ?
Quels sont les critères pour choisir une perceuse ?
Comment choisir un compresseur ?
Quels sont les critères pour choisir un groupe électrogène ?
Comment choisir un chauffage de chantier ?