L’isolation des sols

Isoler le sol est important, vous pouvez réaliser d’importantes économies d’énergies, puisque la déperdition peut atteindre 10% .Le revêtement des sols (moquette, parquet) est en lui-même un isolant basique. Cependant il existe des solutions mieux adaptés qui vont augmenter votre confort. Ces solutions dépendent principalement de votre construction, si elle est encore en projet ou si vous souhaitez améliorer l’existant à travers une isolation par l'intérieur et bien entendu du budget que vous êtes en mesure d’investir.

Une construction existante

L’isolation de votre sol va correspondre à votre vide sanitaire

Dans le cas où votre sol est au-dessus d’un local non chauffé (garage, cave) ou vide sanitaire accessible.

  • Une ou deux couches de panneaux rigides isolants doivent être collées ou vissées au plafond du local, soit le haut du vide sanitaire.
  • De nombreux matériaux peuvent être utilisés en fonction de l’humidité et de votre budget.

Sol au-dessus d’un vide sanitaire non accessible, ou d’un terre-plein

Parquet déjà posé :

Après avoir enlevé les lames du parquet, positionnez un isolant en bande ou en plaque, puis posé de nouveau votre parquet.

Dalle en béton déjà en place :

Vous devez dans un premier temps supprimer le revêtement, carrelage, moquette ou lino, puis procéder de la façon suivante :

  • Un isolant en plaques doit être collé sur la dalle.
  • L’isolant a besoin de supporter les poids/pressions : polyuréthane, PSE, XPS.
  • Afin de sécuriser l’isolant, placez un film en plastique.
  • Coulez une chape sur l’isolant.
  • Disposez par la suite le revêtement que vous préférez sur la chape : moquette, carrelage, etc.

Un projet de construction

Si votre construction est en projet, vous pouvez adapter l’isolation de votre sol en fonction des informations suivantes. Tout va dépendre de votre budget.

Prévoir un vide sanitaire aéré sous vos sols :

  • Le vide sanitaire est l’écart de 20-25 cm de hauteur entre la terre et votre plancher.
  • Il prévient la possibilité d’effusion d’eau et isole le plancher de la terre.
  • Pour ne pas accumuler d’humidité, il doit être aéré.
  • Un isolant doit être installé sous votre sol au contact de l’air venant du vide sanitaire.
  • La meilleure solution : Incorporez un plancher chauffant, ou à la rigueur une dalle flottante.

Terre-plein, pas de vide sanitaire

Si pour des raisons techniques ou financières vous êtes dans l’incapacité de prévoir un vide sanitaire, votre sol sera au-dessus « d’un terre-plein ». Pour ces cas :

Dalle flottante :

  • L’isolation est emprisonnée entre deux dalles de béton.
  • La dalle flottante : la dalle du plancher se pose sur l’isolant.
  • Hourdis polystyrène :

    • Le hourdis est un isolant placé sur le sol entre des poutres en béton.
    • Par la suite, la dalle en béton (connue comme béton de clavetage) est posée sur le hourdis et les poutrelles.

    Dalle sur terre-plein :

    • L’isolation est placée sur le sol directement.
    • Une dalle en béton est mise sur l’isolant.
    • Cette option n’est pas conseillée pour les sols humides.

    Isolation périphérique des fondations (recommandée pour les régions chaudes) :

    • L’isolation n’est pas faite au niveau de la dalle mais plutôt par l’extérieur des murs d’embasement qui vont dans la terre jusqu’aux fondations.
    • Le pont thermique est pris en compte à un certain degré en exploitant l’inertie avantageuse du sol.

    Trouvez un professionnel de l'isolation des sols

    Nous vous proposons de consulter l'annuaire des professionnels RGE de votre département ou de remplir une demande de devis isolation pour comparer les prix des professionnels situés près de chez vous.

Faire une demande de devis pour l'isolation intérieure de votre maison

Les autres devis travaux pour la catégorie isolation