Quels sont les avantages et les inconvénients de la chaudière à bois ?

Sur le marché, on retrouve différents types de chaudières. Il y a la chaudière standard, la chaudière basse température, la chaudière à condensation, la chaudière mixte, la chaudière à cogénération et la chaudière à bois. La chaudière à bois a l’avantage d’utiliser une énergie renouvelable et d’être économique.

C’est pour cela que vous êtes de plus en plus nombreux à opter pour cette solution de chauffage. Aujourd’hui, nous allons parler de la chaudière à bois, de son fonctionnement, de ses avantages et de ses inconvénients.

Le fonctionnement de la chaudière à bois

La chaudière à bois fonctionne de la même manière que les chaudières classiques. Pour produire de la chaleur, elle brule un combustible. Dans ce cas précis, le combustible utilisé est le bois.

Si ce combustible est le plus avantageux sur le marché, c’est parce que c’est une source d’énergie renouvelable. Le bois est un matériau qui a un bon rendement énergétique s’il est utilisé avec l’équipement adapté.

Les différents types de chaudières à bois

Il existe différents types de chaudières à bois. Il y a les chaudières à bûches, les chaudières à plaquettes et les chaudières à pellets ou granulés. Renseignez-vous bien sur le mode de stockage et sur la maniabilité de chaque type de combustible avant de faire votre choix. Un professionnel pourra certainement vous conseiller sur le type qui convient le mieux à vos besoins.

Notez que les bûches ont un taux d’humidité compris entre 20 et 35%, tandis que les granulés et les pellets ont un taux d’humidité inférieur à 10%. Si vous recherchez un combustible peu coûteux et ayant un pouvoir calorifique moyen, optez pour les bûches ou les plaquettes forestières. Ce sont les moins chers du marché.

Les avantages de la chaudière à bois

Comme la chaudière à bois utilise une source d’énergie renouvelable, elle est capable de vous faire réaliser d’importantes économies sur les factures d’énergie. En effet, le bois fait partie des combustibles les moins chers du marché, ce qui permet de réaliser jusqu’à 30% d’économies sur les factures.

De plus, le bois affiche un bilan carbone neutre. Cela veut dire que le CO2 rejeté lors de sa combustion est compensé par le CO2 absorbé durant la croissance de l’arbre. Vous pourrez utiliser la chaudière à bois pour le chauffage, mais aussi pour la production d’eau chaude. Il s’agit là d’un investissement raisonnable dont le coût peut être réduit grâce aux aides financières proposées par l’État, comme le crédit d’impôt.

Les inconvénients de cette chaudière

La chaudière à bois ne présente pas que des avantages. Le premier inconvénient de ce système est qu’il est assez encombrant. Si vous habitez un logement de petite surface, vous devez éviter de faire installer cette chaudière.

Elle est strictement réservée aux grands espaces et doit idéalement être installée dans un garage ou dans une buanderie.

L’autre désavantage de ce système est qu’il doit être rechargé en bois de manière régulière. Il vous faudra donc prévoir un espace de stockage de bois.

Dernier inconvénient de cette chaudière : elle produit des cendres qui encrassent la chaudière, ce qui nécessite un entretien régulier. Toutefois, certains systèmes plus sophistiqués comprennent désormais l’option de nettoyage automatique et d’évacuation des cendres. Mais il vous faudra investir plus pour profiter de cette fonctionnalité.

Le prix d’une chaudière à bois

Le prix de la chaudière à bois va dépendre de son type, de sa qualité et de son fabricant. Généralement, le prix moyen est compris entre 3000 et 8000 euros. Au prix final, il vous faudra ajouter le tarif d’installation par un professionnel.

Pour avoir une idée du budget à allouer à ce projet, utilisez notre comparateur en ligne. Multipliez les devis et comparez-les. Vous arriverez alors à dénicher les meilleures offres !

A découvrir également le poêle à bois bouilleur, moins performant que la chaudière à bois, mais plus économique et moins encombrant.