Poêle à bois double combustion : fonctionnement, avantages et prix

Entre les différents modes de chauffage disponibles sur le marché, il n’est pas toujours facile de faire son choix. Si vous recherchez une solution de chauffage économique, optez pour le poêle à bois double combustion.

Pour fonctionner et produire de la chaleur, cet appareil exploite l’une des plus anciennes sources d’énergie, c’est-à-dire le bois. Il existe depuis longtemps et se présente aujourd’hui comme un mode de chauffage très efficace. Focus sur le poêle à bois double combustion, sur son fonctionnement, sur ses avantages et sur son prix !

Comment fonctionne un poêle à bois ?

Avant tout, il faut comprendre ce qu’est un poêle à bois. C’est un appareil de chauffage qui peut être utilisé comme chauffage d’appoint ou comme chauffage secondaire. Son fonctionnement est similaire à celui d’une cheminée. Pour fonctionner, il a besoin d’être alimenté en bois.

C’est en brûlant les bûches de bois que le poêle à bois produit de la chaleur à l’intérieur de la maison. Il est capable de brûler différents types de bûches de bois, de différentes essences et longueurs.

Quant à l’évacuation des fumées, elle se fait via une cheminée. Or, même si son installation se fait très facilement, le poêle à bois doit nécessairement être entretenu sur une base régulière. Il faut bien nettoyer le cendrier et le foyer, mais aussi s’assurer de stocker une quantité suffisante de bois.

Les différents types de poêles à bois et leurs avantages

Sur le marché, il existe différents types de poêles à bois. Il y a les poêles à bûches, les poêles à double combustion, les poêles turbo et les poêles de masse à longue inertie aussi connues comme les poêles à accumulation. Le poêle à bois que vous choisirez doit être en accord avec vos besoins. Tout dépend du type de chauffage recherché.

Si vous disposez déjà d’un chauffage central et que vous souhaitez l’améliorer, choisissez un poêle à bûches. Cet appareil s’installe parfaitement dans votre séjour.

À l’inverse, si vous êtes à la recherche d’un mode de chauffage principal, optez pour le poêle à double combustion ou le poêle turbo. Ces dispositifs sont très performants et offrent de très bons rendements.

Enfin, si vous avez besoin d’un système parfaitement autonome, tournez-vous vers le poêle de masse à longue inertie. Il s’agit d’un appareil qui permet de conserver et de diffuser la chaleur en toute autonomie.

Le fonctionnement du poêle à bois double combustion

Entrons maintenant dans le vif du sujet : qu’est-ce qu’un poêle à bois double combustion et comment fonctionne-t-il ? Le principe de fonctionnement du poêle à bois double combustion est relativement simple.

Contrairement aux appareils à combustion simple, cet appareil se compose de deux arrivées d’air. Une pour la première combustion et l’autre pour la deuxième.

Ce dispositif ne rejette aucun gaz-déchets à l’extérieur, car tout est brûlé dans un compartiment dédié. C’est ce qu’on appelle la double combustion. Une combustion pour le bois et une autre pour les fumées.

Les avantages du poêle double combustion

Grâce à sa double combustion, cet appareil offre un meilleur rendement que celui des poêles classiques. Il a de nombreux avantages en matière de chauffage.

Comme vu précédemment, il ne rejette aucun gaz-déchets à l’extérieur. De plus, sa consommation de combustible est nettement moins que celle des poêles à bois classiques ou des cheminées. Il s’agit là d’un matériel pouvant allier économie et énergie.

Autre avantage majeur de ce système : il est très pratique. En effet, les fumées générées sont transparentes et les cendres sont blanches, ce qui permet de garder la vitre du poêle propre et de contempler les flammes.

Le prix d’un poêle à bois double combustion

Le prix du poêle à bois double combustion va dépendre de la taille de l’appareil, du matériau, du rendement et de la finition. Vous trouverez des poêles à bois de ce type à partir de 300 euros.

Si vous optez pour un modèle haut de gamme, dans ce cas, il vous faudra débourser entre 2500 et 4000 euros. La bonne nouvelle, c’est qu’à long terme, ce dispositif vous permettra de faire d’importances économies sur vos factures d’énergie.

Les aides et subventions disponibles

Enfin, il est bon à savoir que le poêle double combustion est éligible aux aides financières de l’État. On parle notamment du crédit d’impôt, de la TVA réduite, de la prime éco énergie, des subventions de l’Anah et de l’éco-prêt à taux zéro. Pour en bénéficier, il faut que l’installation du poêle à bois double combustion soit faite par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Choisir un poêle à bois

Les poêles à bois peuvent prendre différentes formes et styles. Ils peuvent être faits en fonte ou en acier. La fonte est un matériau solide, mais qui est lourd et assez complexe à mettre en place. Elle a toutefois une excellente inertie thermique. Quant à l’acier, il est léger et facile à installer. Il est cependant moins performant que la fonte en termes de restitution de chaleur.

Optez toujours pour un poêle à bois ayant un bon rendement. Celui-ci s’exprime généralement en pourcentage. L’appareil que vous choisissez doit être économique et écologique. S’il est labellisé « Flamme Verte », cela veut dire qu’il est très économique et que son rendement énergétique est très élevé.

Obtenir des devis d’installation

Sur Prodestravaux, vous avez la possibilité d’obtenir des devis pour l’installation d’un poêle à bois. En effet, en utilisant notre comparateur en ligne, vous obtiendrez jusqu’à 5 devis gratuitement. Notre service est sans engagement et vous permet d’avoir une idée du coût final de votre projet. Rappelons qu’il est très important que l’installation de l’équipement soit faite par un professionnel qui saura réaliser la pose selon les normes en vigueur.