Isolation des combles

Isolez votre toiture, vos plafonds, vos combles (laine pulsée, laine de roche, ouate de cellulose)

Obtenez des devis pour l'isolation de vos combles

Consultez l'annuaire des entreprises d'isolation des combles

Cliquez sur votre département pour trouver un professionnel de l'isolation de la toiture !

Carte des departements

Cliquez sur votre département pour consulter la liste des entreprises d'isolation (plaquiste, faux plafond, ...) à proximité de chez vous..

Pourquoi isoler les combles de votre maison ?

En matière d'isolation, les combles sont un poste clé. Effectivement, avec 30% de pertes thermiques la toiture est l'élément de déperdition le plus important de la maison. De plus, l'été le soleil émet directement la chaleur sur le toit ce qui provoque une hausse de la température dans les combles et par conséquent dans l'habitation.

Le fait d'isoler ses combles apporte également un confort acoustique puisque l'isolant protégera du bruit de la pluie ou encore du trafic routier.
Dernier point, l'isolation des combles, entraîne une réduction de la consommation énergétique. Outre le fait de créer des économies sur votre facture de chauffage, elle vous offre un meilleur DPE ce qui, lors d'une vente, est un argument de taille.

Avant tout travaux, vérifiez l'état de la charpente et traitez voir, réparez les parties les plus abîmées. Pensez à la pose d'un écran de sous-toiture. Il a pour but de réduire le soulèvement de la toiture en cas de vent, l'infiltration des poussières ainsi que la pénétration d'animaux.

Vous pouvez aussi opter pour le pare vapeur. Son objectif est de réduire l'humidité des éléments de toiture. En hiver, il limite la vapeur d'eau. En été, il favorise son évacuation.

Des conseils pratiques à retenir avant d’isoler les combles

Comment isoler des combles contre le froid ? Contre la chaleur ?

La meilleure solution pour isoler les combles contre le froid est d'isoler le plancher du grenier. En effet l'isolant permettra de séparer la partie chauffée de la maison et le grenier non aménagé.

En été, le toit est l'élément le plus exposé aux rayons du soleil, la température des combles peut alors atteindre 70°C. Pour lutter contre la chaleur il est préférable de faire le choix d'un isolant à haute résistance thermique.

En période estivale, veillez à bien ventiler vos combles la nuit soit en créant des courants d'air soit grâce à une ventilation mécanique. Des combles frais permettent à la température intérieure de ne pas trop augmenter.

Pour des combles aménagés, ne négligez pas la qualité des fenêtres de toit. Équipez celles-ci de stores mais également de volets extérieurs. Le soleil chauffe directement les carreaux des fenêtres et augmente considérablement la température intérieure.

Isolation et confort acoustique

Par laine à souffler ou rouleaux, votre habitat est protégée des nuisances sonores et thermique. Les solutions d’isolation thermique répondent aussi aux réglementations des exigences acoustiques (NRA).

En réalisant une isolation, que ce soit pour remplacer l’ancienne (travaux de rénovation) ou pour la première fois, il est obligatoire de respecter les réglementations introduites par la Réglementation des Bâtiments Existants. Peu importe le type d’isolation utilisée, il doit répondre aux exigences énergétiques des biens en rénovation. Pour réaliser ce type de travaux, vous pouvez bénéficier des aides du gouvernement.

Vous devez prendre en considération différents critères avant d’opter pour la laine à souffler ou la pose de rouleaux isolants notamment : si le comble à isoler est non habitable ou aménageable, si la solution répond aux exigences des performances thermiques, l’usage final en fonction du type de combles.

Comment isoler des combles perdus ?

Il existe différents procédés pour isoler les combles, mais la meilleure façon d'isoler des combles perdus reste l'isolation du plancher. La chaleur est ainsi stoppée avant de chauffer le grenier. Deux solutions possibles :

L'isolation en vrac est la méthode la plus performante et la moins coûteuse des solutions d'isolation des combles. L'isolant s'infiltre partout évitant au maximum les ponts thermiques.

Comment isoler des combles aménageables ? Aménagés ?

Si vos combles sont aménagés ou que vous souhaitez aménager plus tard, vous pouvez opter pour un isolant sous pente par l'intérieur. Isolant en rouleaux ou en panneaux, généralement de la laine de verre.  Cette solution n'est pas la plus économique (en matière de chauffage) car si vos combles ne sont pas aménagés la chaleur s'échappera dans le grenier avant de chauffer le reste de la maison.

Cependant par rapport à une isolation par l'extérieur, elle reste moins chère.
On pose d'abord un écran pare vapeur. Vous pouvez choisir l'isolant de votre choix, qu'il soit minéral, naturel ou synthétique, le plus important est qu'il est la résistance thermique nécessaire (RT?6m2.K/W). Pour une isolation optimale il est conseillé d'installer deux couches croisées.

La première couche s’insère entre les chevrons. La deuxième couche d'isolant est posée en quinconce. Sur la charpente sont vissé des suspentes puis on installe l'ossature métallique. Enfin on fixe les panneaux de parements (plaques de plâtre ou lambris).

Comment isoler des combles aménagés/aménageables sans détruire l’existant ?

Si vous souhaitez isoler vos combles sans modifier l'intérieur, vous pouvez opter pour l'isolation par l'extérieur. Vous conservez ainsi l'espace intérieur des combles, en revanche cette solution est la plus coûteuse.

Le principe est simple, on pose un isolant entre la charpente et le matériau de couverture. Il faut donc découvrir tout le toit.

L'isolation par l'extérieur a pour avantage de stopper le froid avant qu'il n'atteigne la structure de la maison et donc  la refroidisse. Avec cette méthode on évite les gros travaux intérieurs.

Il existe plusieurs techniques de pose d'isolation par l'extérieur :

Pose entre chevrons

Comme son nom l'indique, on découvre la toiture jusqu'aux chevrons. Premièrement, pose d'un pare vapeur. Ensuite entre chaque chevron vient se poser un isolant semi-rigide puis un écran de sous-toiture. On finit par installer des liteaux neufs sur lesquels on fixera les éléments de couverture.

Le sarking

Il s'agit d'une méthode qui se fait en plusieurs couches. Elle plus longue à mettre en place, cependant le sarking est très efficace ;

Après avoir découvert la toiture, on fixe un parement (plaques de plâtre, panneaux de contreplaqué ou d'aggloméré) épais et rigide sur les chevrons. Vient se poser dessus un isolant rigide. Afin d'éviter les ponts thermiques les panneaux sont mis en décaler pour superposer les jointures. On protège avec un écran de sous-toiture avant de fixer des contre liteaux puis les tuiles ou les ardoises.

Les matériaux les plus utilisés en sarking sont le polystyrène extrudé, la mousse polyuréthane ainsi que la laine de verre ou de roche.

Les panneaux portants

Il s'agit ici de la méthode des caissons chevronnés. Ce sont des panneaux assemblés préalablement. Le principe est simple, un support rigide fixé à deux chevrons entre lesquels se trouve un isolant.

Toute la toiture est découverte, on ne conserve que les pannes. Les caissons sont vissés sur les pannes et on installe ensuite un écran de sous-toiture. Par la suite on fixe les liteaux afin de déposer les éléments de couverture (tuiles ou ardoises).

Cette méthode permet un plus large choix d'isolants notamment d'isolants naturels (le lin ou le liège).

Quand refaire l’isolation des combles ?

En cas d'utilisation de laine minérale, la durée de vie importante. S'il s'agit d'une pose directe sur le sol, vérifiez l'étanchéité des jointures. En cas de manque il est préférable de rajouter une couche d'isolant.

Également si vous trouvez que l'épaisseur n'est pas suffisante, parce que les normes d'aujourd'hui ne sont pas les mêmes que celles d'il y a 25 ans, vous pouvez remplacer ou rajouter de l'isolant.

Si vous êtes en présence de rongeurs, il se peut qu'ils aient formé des galeries. Aussi le tassement dû aux passages répétés ou à des objets entreposés Tout cela peut altérer la qualité de votre isolation. La laine tassée perd de son élasticité, il faut donc enlever l'ancien isolant et le remplacer.

N'oubliez pas que les laines minérales et naturelles sont 100% recyclables, vous pouvez donc les déposer en déchetteries.

Quel isolant pour les combles ?

Le choix des matériaux isolants pour isoler les combles se fait en fonction de la méthode utilisée mais aussi selon vos préférences (plus ou moins écologique) et les caractéristiques techniques.
Vous trouverez plusieurs types d'isolants dont les plus utilisés :

Isolants naturels :

Isolants minéraux :


Isolants synthétiques :

Ce sont des isolants qui ont une excellente durée de vie. Présenté sous forme de plaques, il existe plusieurs matériaux :


Certains isolants sont certifiés ACERMI (Association pour la Certification des Matériaux Isolants) qui est un gage de qualité.

Quelle norme pour l’isolation des combles ?

L'efficacité d'un isolant se juge par sa résistance thermique.  La résistance dépend de l'épaisseur et de la conductivité thermique (lambda ou ?). D'une manière générale, plus la résistante thermique est élevée meilleur sera l'isolant. Mais, à épaisseur égale, plus ? est bas plus le matériau sera efficace.

Les exigences actuelles en matière d'isolation des combles sont :

Cependant on a tendance a observé du RT?6 ou 7m2.K/W minimum pour de la rénovation et RT?8m2.K/W minimum pour du neuf.

Quelles aides pour l’isolation des combles ?

Il existe un large panel d'aides pour l'isolation des combles et notamment pour l'isolation des combles. Tout d'abord la TVA est réduite à 5,5%.

Le CITE

Le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique est accordé pour les résidences principales achevées depuis au moins 2 ans. La somme accordée porte sur 30% des dépenses de travaux éligibles dont l'isolation des combles.  Le montant du crédit est plafonné

Vous pouvez effectuer plusieurs demandes de CITE mais le plafond est étendu pour une période de 5 ans. Cette aide est cumulable avec l'éco Prêt à Taux Zéro.
L'entreprise qui effectue les travaux doit être reconnue RGE (Reconnue Garant de l'Environnement).

L'éco PTZ

Il s'agit d'un Prêt à Taux Zéro accordé aux propriétaires et syndicats de copropriétaires. Le montant est plafonné à 30000€ pour une durée maximale de 15 ans.
Il doit s'agir d'une résidence principale de plus de 15 ans.
Les travaux doivent porter sur 2 des 6 actions du bouquet travaux :


L'entreprise effectuant les travaux doit être reconnue RGE.

La Prime Énergie

C'est une prime dont le montant varie selon la surface habitable et le lieu de résidence. Elle s'ajoute aux aides classiques.
Pour bénéficier de cette prime il faut faire une demande auprès des services concernés pour une acceptation du devis travaux. Une fois les travaux terminés, le dossier doit être transmis dans les 8 mois.
L'entreprise doit être reconnue RGE.

L'isolant doit répondre aux normes :


Les aides de l'ANAH

L'Agence Nationale de l'Habitat accorde des aides à l'amélioration de l'habitat. Ces aides sont soumises à condition de ressources.

Notez en outre qu'en fonction de vos revenus vous pouvez bénéficier du pacte énergie solidarité pour isoler vos combles perdus.

Trouvez un professionnel de l'isolation des combles dans votre région

Vous manquez de temps, de matériels ou simplement vous n’avez pas les connaissances nécessaires pour isoler vos combles, vous pouvez rechercher un professionnel de votre région directement sur notre annuaire dédié.

Nous vous proposons aussi de remplir une demande de devis isolation des combles pour comparer, sans perdre de temps, différentes offres gratuitement.

Retrouvez également toutes les actualités en matière d'isolation