Nos conseils pour bien choisir votre décapeur thermique

Le décapeur thermique ou pistolet à air chaud a de nombreuses utilités pour les travaux, en fonction de quels critères le choisir ?
Le décapeur thermique est un outil qui projette un jet d’air très chaud. Il permet de décaper les vieilles couches de peinture sur différents types de surfaces et matériaux. Ce n’est pas tout, car cet appareil à gaz ou électrique permet également de vernir, souder, dessouder et dégeler des canalisations.

Autant dire que c’est un outil indispensable de la boîte à outils. Quels travaux réaliser avec le décapeur thermique ? Quels sont ses avantages ? Découvrez nos conseils pour bien choisir votre décapeur thermique.

Le fonctionnement du décapeur thermique

Accessoire complémentaire de la ponceuse, le décapeur thermique permet de décaper efficacement les surfaces avant de réaliser le ponçage. Il a l’apparence d’un pistolet équipé d’une poignée et son fonctionnement est identique au sèche-cheveux.

En effet, l’air chaud ressort par la buse à l’avant du décapeur, ce qui permet de décaper tous types de surfaces. C’est le moteur qui actionne la turbine attrapant l’air.

Les utilisations du décapeur thermique

Acheter un décapeur thermique, c’est investir dans un outil puissant et polyvalent. Avec cet outil, vous pourrez décaper de la peinture sur des supports comme les murs et les volets.

Il vous permet de préparer le support avant de le poncer. Grâce à sa haute température pouvant atteindre les 600°C, le décapeur thermique est capable de :
  • Chauffer des pièces de bois avant collage
  • Décaper les surfaces peintes ou vernies
  • Réchauffer des canalisations gelées
  • Sécher des enduits
  • Débloquer des vis grippées
  • Façonner des matières thermo-formables
  • Dessouder les circuits imprimés

Quel type de décapeur thermique choisir et pourquoi ?

Il existe deux modèles de décapeurs thermiques. Il y a le modèle électrique et le modèle à gaz. Voici les caractéristiques de chacun :
  • Le décapeur thermique électrique : c’est sans doute le modèle le plus populaire. Il se branche directement à une prise de courant et se trouve être plus sécuritaire que le modèle à gaz. Optez pour un prolongateur électrique pour un meilleur champ d’action.
  • Le décapeur thermique à gaz : le principal avantage de ce modèle est qu’il est indépendant de l’électricité. Il est donc plus facile à manier que le modèle électrique. Il est également plus simple à transporter et est idéal pour les travaux à l’extérieur.
Bon à savoir : il existe différents types de buses : la buse à jet plat pour décaper, la buse coudée réflecteur pour dégivrer, cintrer et souder, la buse pour découper le plastique et la buse de réduction pour souder ou réduire.

Les critères pour bien choisir votre décapeur thermique

Pour faire le bon choix, vous devrez vous interroger sur certains points. Vous devez vous questionner sur l’énergie à utiliser et sur l’utilisation de l’outil. Il existe des modèles électriques, mais aussi à gaz, pouvant convenir à vos besoins, quels qu’ils soient. Votre choix se fera en fonction des dispositions du chantier.

Par ailleurs, certains modèles disposent d’autres fonctionnalités et options. Par exemple, l’option anti-surchauffe, la poignée ergonomique, le sac ou la valise de transport. Choisissez l’appareil le plus ergonomique et celui qui correspond le mieux à votre budget.

D’autres critères de sélection vous permettront de bien choisir votre décapeur thermique, notamment la puissance, le réglage de température et le débit d’air chaud.

  • La puissance de l’outil est généralement comprise entre 1500 et 2500 watts. Elle doit correspondre au type de travaux à réaliser et de la fréquence d’utilisation de l’appareil.
  • La température, elle peut être réglée sur trois niveaux : 50, 400 et 600°C. Il existe aussi des décapeurs hauts de gamme comprenant des affichages à cristaux liquides.
  • Le débit d’air chaud s’exprime normalement en litres par minute. C’est ce débit qui influe la vitesse à laquelle la température atteint la surface. Optez de préférence pour un modèle avec un débit d’air chaud de 500 litres par minute et que vous pourrez régler en 2 ou 3 positions.

Sur le marché, on retrouve aussi des modèles avec racloir pour racler et chauffer en même temps et aussi avec buse coudée réflectrice pour cintrer, souder ou dégivrer.

L’utilisation du décapeur thermique

Attention, le pistolet à air chaud peut être dangereux s’il est mal utilisé. Vous devrez obligatoirement porter des équipements de protection lors de l’utilisation du décapeur thermique. Il vous faudra porter une paire de lunettes et des gants de protection surtout lorsque vous changez de buses.

Il peut aussi arriver que le décapage de peintures ou de vernis génère des gaz toxiques. Il est donc dans votre intérêt de bien aérer la pièce dans laquelle vous travaillez et de porter un masque de protection.

Enfin, pour bien entretenir votre décapeur thermique, vous aurez simplement à le nettoyer de manière régulière. Évidemment, laissez l’outil refroidir pour éviter les risques de brûlures. Vous pourrez par la suite démonter la buse, la nettoyer et vérifier les entrées d’air et les sorties d’air.

Nos autres guides pratiques pour choisir votre outillage

Comment choisir une perceuse ?
Quel modèle de ponceuse vous conviendra le mieux ?
Selon quels critères choisir un aspirateur de chantier ?
Dans quel modèle de scie électrique devez-vous investir ?
Comment choisir une meuleuse ?
Quel modèle d'établi est le plus adapté pour vous ?
Selon quels critères choisir une agrafeuse cloueuse ?